Peut-on être bouddhiste et croyant dans une religion ?

En réponse à une question qui m’a été posé…
 
fragments de pensée qui peuvent mettre sur la voie, à réfléchir, et pourquoi pas débattre !
 
 
 
Dieu et moi, et nous…
Connaissance, ignorance
Yang, Yin
 
La pratique de l’ignorance s’étend au domaine de la vie quotidienne, nous rattache à la terre, attitude vigilante, zen (bouddhiste), sans but ni esprit de profit, de l’esprit et des phénomènes. L’ignorance concerne l’observation du monde extérieur aussi bien qu’intérieur.
 
Dans la Connaissance, quand Dieu nous murmure des choses à l’oreille, quand je dialogue profondément dans l’intimité de mon coeur, je n’agis pas en mon nom personnel mais en tant que réceptacle d’une connaissance transcendantale qui ne dépend pas sauf dans son expression, de ma conscience personnelle, de mes goûts, de mes opinions, de ma sensibilité.
 
Dans l’ignorance, je suis.
Dans la Connaissance, Dieu est.
 
Dans l’ignorance (méditation bouddhiste), Dieu vit en moi,
Dans la Connaissance (prière), je vis en Dieu.
 
Dans un raccourci on pourrait dire, on pourrait dire que le bouddhisme sert à nettoyer et vider le bol que Dieu pourra remplir de sa bonne énergie :-).
 
 
 
 
Respiration…
 
La respiration permet à l’être de croître et de vivre. Lorque nous naissons, nous inspirons. L’âme rentre en nous. Lorsque nous mourrons, nous expirons, nous "rendons l’âme".
Lorsque je suis "inspiré", cela veut dire que le ciel me parle, ma conscience s’ouvre à un plan supérieur, c’est l’eau spirituelle symbolisée par un triangle vers le bas. L’essence spirituelle se corporifie en pensée. On rend le ciel terre.
Lorsqu’on expire (symboliquement on peut penser à la méditation zen), notre esprit se vide et redevient apte à intégrer de nouvelles idées. On rend la terre ciel. Ceci sera symbolisé par un triangle vers le haut.
Ces deux triangles, petit à petit, au rythme de la vie, s’interpénètrent et ne forment plus qu’une étoile, symbole de notre conscience illuminée.
Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans religion, spiritualité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s