Sur les ailes de l’ange….

 
Je volais à des milliers de kilomètres heures et pourtant…
je n’avais pas de moteur.
En un clin d’oeil je survolai les pyramides d’Egypte,
admirai le temple d’Abu Dahbi.
Me rendis sur les rives du Bosphore…
et appréciai les senteurs orientales
Transporté par une joie mystique
je m’éloignai de la terre et découvris les anneaux de
Saturne, et les confins de la voie lactée.
Dans les oreilles une musique envoûtante qui
prit fin.
 
Alors je me réveillai péniblement
et réintégrai mon corps
maladroit.
 
Comme un marin titubant qui après avoir voyagé sur les océans
retrouve la terre
Comme un voyageur rattrapé par le jet lag
 
Comme un voyageur qui quitte un monde pour en retrouver un autre

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans hyperespace :-), est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s