Manque de (re)père, besoin de Dieu

Comme on a abordé au détour des commentaires du passionnant billet précédent les représentations paternelles et maternelles de Dieu, je vous annonce que j’ai mis en ligne un modeste essai qui a pour objet le lien entre le manque ou l’absence de père et le besoin de religion en particulier de religion monothéiste.

Voici la présentation de l’essai en question (lecture et téléchargement gratuits) :

"La thématique du père absent est particulièrement présente dans nos
sociétés que ce soit psychologiquement ou physiquement avec le
développement des familles monoparentales en particulier, où, la
plupart du temps, la garde des enfants est assurée par la mère.

En admettant que le complexe paternel soit fort, que le complexe
d’oedipe n’ait pas été vaincu à cause d’une menace de castration qui
n’a pas joué entièrement son rôle, Dieu en tant que figure paternelle
correspond à une représentation sur laquelle l’affect, la libido peut
se déplacer.

De plus elle a l’avantage dans son « éternelle absence » d’être en fait toujours présente.

Freud qualifiait la religion de « névrose universelle ». Mon propos est
plus d’indiquer que certaines personnes du fait d’un certain vécu
peuvent vivre la religion comme une névrose obsessionnelle (pensées
obsédantes de type religieux, rites conjuratoires comme la pénitence).

Qu’il y aurait une dynamique psychique entre le fait d’être en manque de père et le besoin de Père.
De ce point de vue, Kierkegaard dont on découvre l’intériorité peut être considéré comme une illustration.

Mots clés : orphelin de père, complexe paternel, angoisse, névrose obsessionnelle, représentation de Dieu, Kierkegaard.

Sommaire :

1. Titre et résumé 1
2. 2. Père, pourquoi m’as tu abandonné ? 3
3. 3. Perte du père et névrose obsessionnelle de type religieux 5
4. Dieu, figure paternelle, religion névrose universelle ? 8
5. L’énoncé des hypothèses 17
6. Conclusion : Bouddha est il une figure paternelle ? 19 "

voici le lien : http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre22321.html

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, psychologie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Manque de (re)père, besoin de Dieu

  1. Patricia dit :

    j\’aime bien ces derniers échanges moi, mais à force de s\’élever je vais devoir trouver le haricot magique pour me raccrocher aux branches !

  2. Jean-Baptiste dit :

    un haricot magique ou de l\’herbe magique ? mdr

  3. Patricia dit :

    l\’avantage de l\’herbe magique c\’est qu\’on n\’a plus besoin de haricot… on plane sans planter ! ;-D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s