le karma

Le karma est un concept central dans le bouddhisme. C’est lui qui oriente la dynamique de notre existence.Karma veut dire en sanscrit « Action ». Toute action entraîne une réaction. c’est l’affirmation d’une causalité (mais autre que la simple causalité physique), justice immanente, la loi du karma s’apparente à la loi de compensation, ou de juste rétribution des actes comme cela est décrit dans le Taishang Ganyin Pian, texte taoïste dont j’ai fait la traduction. faire du mal entraîne une force qui tôt ou tard nous reviendra dans la figure. c’est une comme un effet boomerang, c’est aussi comme les vagues que génèrent une pierre qui tombe dans l’eau….
Perpétuellement par les actions de la conscience, de la parole, du comportement, nous générons du karma qui va engendrer des effets qui plus tard se manifesteront dans notre destinée. c’est un concept relativement facile à observer dans notre vie quotidienne. quoique parfois nous ayons du mal à retrouver l’origine. Cependant, selon moi il faut se garder de voir dans tout ce qui nous arrive une influence de notre karma. c’est impossible dans un monde de plus en plus interdépendant. notre vie dépend aussi du karma des autres, de la société.

Il y a aussi une autre façon de penser au
karma et c’est celle que j’évoquerais plus particulièrement… le karma, c’est aussi ce qui
se transmet au cours de tes incarnations, les désirs, les problèmes que
tu n’as pas résolu dans ta vie…. ce karma crée dans ta vie une
destinée et te pousse dans un certain chemin, personnellement c’est que
je ressens… Ainsi je me dis que si j’entreprends certaines choses
dans cette vie, ou si j’ai certaines tendances, c’est que cela vient de
plus loin que ma vie présente… difficile à expliquer mais j’espère
que tu saisis ce que je veux dire… le karma nous entraînera dans ce que le bouddhisme appelle le cycle des renaissances ou samsara en sanskrit. Notre karma renaîtra tant que nous ne coupons pas l’attachement (le Bouddha parle de soif) qui est plus que le désir en lui même la véritable cause de nos renaissances.
l’âme (concept bien différent du karma) est un principe d’éternité même
si ton âme progresse ou régresse au fil de tes expériences de vie.
Le karma que tu génères dans cette vie présente (c’est à dire la
contrepartie de tes actions ou désirs) aura donc tendance à se
perpétuer… sauf si en quelques sortes tes actions ou désirs sont
« bouclés » c’est à dire que tes actions et désirs sont en harmonie avec
ce que tu es et l’univers… ainsi tes actions ne se prolongent pas, une sorte de
karma sans « bruit » (tiens je viens d’inventer l’expression). On
pourrait dire qu’un vraiment bon karma est celui qui s’évanouit à peine
il est né…
et sans doute il existe un bon karma et un mauvais karma mais dans le
zen (que je pratique) on considère souvent qu’il vaut mieux ne pas trop
y penser, les choses se font naturellement, sinon nous sommes intéressés et
du coup tes « bonnes actions » se trouvent un peu dénaturées…. faire
les choses sans but ni esprit de profit… mais ça c’est à chacun de
voir😉

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour le karma

  1. Caroline dit :

    Bonsoir, JB Ton article me fait furieusement penser à un livre de Bernard Werber. Non, pas "Les Fourmis" ! "Les Thanatonautes".Ce qui me fait penser à ça ? C\’est lorsque tu dis "on considère souvent qu\’il vaut mieux ne pas trop y penser, les choses se font naturellement, sinon nous sommes intéressés et du coup tes "bonnes actions" se trouvent un peu dénaturées…."Et dans "Les Thanatonautes", on parle de ça dans une certaine mesure. Une des héroïnes est d\’ailleurs bouddhiste …Bisous🙂

  2. canelle dit :

    Bonjour !Quelle intuition !Ce matin j\’ai pensé "Jean-baptiste parlera sûrement du karma ;-)"J\’ai un gros défaut , je n\’appartiens à aucune philosophie ou religion , bien que par curiosité j\’en ai étudié plusieurs ;Mais je ne crois absolument à rien en dehors de ma propre expérience !(je n\’ai jamais eu d\’idole , jamais accrochée à un parti politique…etc)Ce que j\’ai compris du karma (qui pour moi veut dire "destin) à travers une expérience peu banale!Je me trouvais dans un petit village au nord de l\’inde ,j\’y étais venu pour visiter une école que je parrainais au travers d\’une asso française .Une des instites (tibétaine) me demanda de l\’accompagner pour voir un yogi très réputé qui passait par le village !Et ce fut pour lui faire plaisir que je me fit lire les lignes de la main !Le yogi ne parlait pas anglais la tibétaine traduisait , cette femme ne connaissait rien de moi à par ma nationalité et le fait que j\’étais une donatrice .Même si j\’ai trouvé un peu troublant que ce yogi sache tant de choses sur mon passé , quand il m\’a parlé de mon avenir avec moult détails , cela m\’a fait ni froid, ni chaud ,car je n\’y croyais pas(malheureusement pour moi) .Mais 3 ans plus tard tout ce que ce yogi m\’avait dit m\’arriva , exactement comme il l\’avait prédit !???????????????????Alors j\’ai compris que notre vie est dès la naissance décidée , emballée , digérée!C\’est comme si on nous avait mis une puce de vie , un film à jouer.Maintenant certains disent que l\’on ne peut pas changer son karma , et d\’autres disent que oui !Donc je ne sais pas , il faut savoir que certaines méditations dans le Mahayana sont faites pour nous permettre d\’accepter notre karma sans en souffrir (trop) !Je ne crois pas à la "cause à effet" pas plus qu\’à "les derniers seront les premiers"Je crois au détachement des émotions qui nous libère de l\’ego donc de la souffrance .

  3. Patricia dit :

    encore une leçon en accéléré, bien que plus acessible à mon niveau débutant… cependant, j\’ai du mal à faire le distinguo entre karma=action et karma=destin, et en quoi doit-il immuablement se pérpétuer, en quoi devient-il l\’héritage de notre future réincarnation ? parce que du coup, question corollaire : d\’où vient le "premier" karma dont on hérite et où finit-il ?

  4. canelle dit :

    Chère Patou au-delà de mes propres expériences je ne suis certaine de rien !(le problème c\’est que nous nous posons trop de questions)Donc pour le reste (pour le moment) obligation se fait de se référer aux textes Saints ou Sacrés !Il semblerait que se sont nos émotions qui nous poussent vers telle ou telle histoire (réincarnation) …peur,envie ,jalousie ,désirs Etc ..;C\’est pour cela que toutes les religions essayent de nous faire "lâcher prise " vis à vis de ces émotions , qui sont les chaînes qui nous attachent aux réincarnations !LOL , je ne sais pas si on peut me comprendre , c\’est confus !Il est " dit" que la fin des réincarnations arrivent quand l\’ego disparait , quand on s\’aperçoit que nous ne sommes pas , que nous faisons tous partie de "l\’énergie créatrice" ceci est appellé "l\’illumination" (ou autres ……)

  5. Jean-Baptiste dit :

    le karma n\’est pas immuable puisqu\’ici et maintenant nous en générons, dans notre monde spatio temporel où nous intervenons la plupart du temps🙂 (à part quelques yogis ou être illuminés ;-)), notre problème est de savoir quelle notre action nous générons là, maintenant. à notre mort physique, notre karma ne s\’éteint pas, c\’est logique, rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme. à notre mort, notre karma qu\’on dire plus ou moins positif selon la somme des actions que nous avons faites au cours de notre vie va se perpétuer…. je le vois un peu comme une force qui survit à la mort de notre ego (corps physique, mémoire….) et qui va générer une nouvelle naissance…. c\’est le samsara, jusqu\’à ce que nous ayons atteint la Compréhension, c\’est à dire le regard pénétrant…c\’est ce que dit la tradition bouddhiste, mais avant tout n\’accepter que les vérités que nous sommes capables d\’expérimenter ici et maintenant.

  6. Patricia dit :

    bon si je vous suis bien tous les deux, l\’égo disparaît à notre mort, nous survit le karma. mais si le but du lâcher prise – donc de notre vivant – est atteint, l\’égo disparaît, reste le karma, toujours de notre vivant mais du coup que devenons-nous ? des êtres constitués juste d\’éléments : vaisseau, pilote et gestionnaire mais inconsistants de questionnement ? si le questionnement disparaît, que devient le libre arbitre ? à quoi sert l\’instinct puisqu\’il n\’a plus lieu d\’être, en dehors de nous orienter dans des actions positives alimentant le karma libéré ?

  7. Ayda dit :

    Très beau lotus…j\’en ai mis un aussi; je considère ton billet comme le prolongement du mien. Et puis tu expliques bien mieux. Malheureusement je ne suis pas bien versée dans le zen…faut dire que je ne suis versée dans rien de particulier. Mais ravie de t\’avoir lu, c\’est une belle histoire…Excellente soirée.Bises.

  8. Fee d'Hiver dit :

    “Le karma est une réaction comparable à la réaction qui se produit dans un corps qui s\’alimente, de poisson ou de pain. La nourriture est absorbée par le corps, pénétrant chaque cellule, influençant la santé du corps et du mental. Il en va de même pour une âme, lorsqu\’elle entre dans un corps pour une expérience sur la terre. Les pensées de cette personne, ainsi que les actions qui résultent de ces pensées, sont la nourriture de l\’âme. Ces pensées et ces actes ont été engendrés par des pensées et actes antérieurs; et ainsi de suite jusqu\’à la naissance de l\’âme. Lorsqu\’une âme entre dans un nouveau corps, une porte s\’ouvre, menant à une occasion de créer le destin de l\’âme. Tout ce qui fut créé auparavant, le bien comme le mal, est contenu dans cette opportunité. Il existe toujours une possibilité de rédemption, mais il est impossible pour l\’âme d\’échapper aux responsabilités prises par elle-même . Ainsi la vie est-elle une façon de se développer, une préparation à la purification de l\’âme, bien que le chemin puisse être dur pour le corps physique et pour la conscience physique. Des changements surviennent et certaines personnes disent que la chance est intervenue. Mais il ne s\’agit pas de chance. C\’est la conséquence du fait que l\’âme a profité des opportunités offertes pour sa rédemption.”Edgar CayceSi un individu s\’est appliqué dans sa vie à un travail constructif, il grandit de plus en plus. Car chaque être grandit vers un havre de paix et d\’harmonie et de comprehension, ou, tu grandis vers le ciel plutôt que d\’y aller. Tu grandis en grâce, en connaissance, en compréhension.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s