Loi de causalité

Quelques exemples concrets sur le karma, la causalité qui permettent de réfléchir.

exemple 1 : vous êtes une jeune fille d’un couple divorcé dont le père ne vous a jamais donné l’amour que vous attendiez. Curieusement vous manquez de confiance en vous et vous pensez que vous ne méritez pas l’amour de celui qui vous aime. Du coup vous en faites des tonnes pour lui plaire.

exemple 2 : un couple illégitime fait l’amour. de cette union faite de désir et d’amour nait un enfant qui ne connaît pas son vrai père. Cet enfant se sentira différent, recherchera ses origines. ce sera un leitmotiv dans sa vie.

exemple 3 : un homme tue par jalousie un autre homme. le fils du tué cherche à se venger. Le fils est à jamais marqué par cet épisode.

exemple 4 : une jeune fille veut se faire désirer, elle en a assez d’être transparente, elle met un chemisier décolleté, se maquille aussitôt de multiples garçons s’intéresssent à elle (karma simple)

un autre genre de causalité : l’interdépendance des phénomènes. (c’est tout le problème des cause secondes et de la cause première)
Tous les phénomènes sont interdépendants. Ceci est parce que cela est.

ainsi une plante pousse, parce que la terre, l’eau, le soleil, le germe existent. Tout l’univers, tous les phénomènes sont ainsi reliés les uns aux autres.

Nous mêmes nous sommes nés, parce qu’un homme et une femme se sont désirés, homme et femme qui ont été eux même engendrés. ce désir a engendré une union des gamètes, ces gamètes ont engendré notre embryon, cet embryon a donné naissance à un bébé… ce bébé vit de multiples choses qui vont le construire…. où commençons nous dans cet enchaînement de causes et d’effets ?

Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Loi de causalité

  1. xixi dit :

    C\’est la relation entre la variable dépendante et la constante, entre X et Y. Pensé dialectique.

  2. xixi dit :

    Ce que vous avez fait les exemples se conforme à une phrase au font dans le bouddhisme:\’Rendre le bien pour que l\’on fait la bonté à l\’autre dans la vie, rendre le mal pour que l\’on fait du mal à l\’autre dans la vie, si l\’on voit que les quelqu\’uns font mal aux autres qui ne rendent pas encore du mal, c\’est à dire que ce n\’est pas de ne pas les rendre du mal, seulement que ce n\’est pas le moment, le temps n\’est pas d\’arriver.\’En fact, loi de causalité est comme:On recueille ce qu\’on a semé. [谚]种瓜得瓜,种豆得豆。善有善报,恶有恶报 Qui sème le vent récolte la tempête. [谚]种蒺藜者得剌。玩火者自焚。

  3. Fee d'Hiver dit :

    Nous ne sommes pas simplement un nom, un prénom, des gamètes, dotés d\’une histoire sociale. Notre véritable composition est : 71 % d\’eau claire, 18 % de carbone, 4 % d\’azote, 2¨% de calcium, 2 % de phosphore, 1 % de potassium, 0,5 % de souffre, 0,5 % de sodium, 0,4 % de chlore. PLus une bonne cuillerée à soupe d\’oligo-éléments divers : magnésium, zinc, manganèse, cuivre, iode, nickel, brome, fluor, silicium. Plus encore une petite pincée de cobalt, aluminium, molbdène, vanadium, plomb, étain, titane, bore. Voilà la recette de notre existence. Tous ces matériaux proviennent de la combustion des étoiles et on peut les trouver ailleurs que dans notre corps. Notre eau est similaire à celle du plus anodin des océans. Notre phosphore nous rend solidaire des allumettes. Notre chlore est identique à celui qui sert à désinfecter les piscines. Mais nous ne sommes pas que cela. Nous sommes une cathédrale chimique, un faramineux jeu de construction avec ses dosages, ses équilibres, ses mécanismes d\’une complexité à peine concevable. Car nos molécules sont elles-mêmes constituées d\’atomes, de particules, de quarks, de vide, le tout lié par des forces électromagnétiques, gravitationnelles, électroniques, d\’une subtilité qui nous dépasse. Rien de ce qui nous entoure dans le temps et dans l\’espace n\’est inutile. Nous ne sommes pas inutiles. Notre vie aussi éphémère soit elle a un sens. Elle ne nous conduit pas à une impasse. Tout a un sens. Personne ne nait pour rien. Personne ne nait par hasard. Nous avons commencé notre enchainement dans la "théorie du choas" avant même que l\’idée de nous ne germe dans l\’esprit de nos parents, de nos aïeuls. Nous sommes liés aux évènements, aux causes et aux effets aussi surement que nous sommes le produit des étoiles qui nous entourent.Cela me fait un peu penser à Swâmi Prajnânpad… Sa vision de l\’acceptation immédiate est intéressante.

  4. Jean-Baptiste dit :

    enchaînement de causes et d\’effets, mouvements…au centre silencieux de notre être, repos….

  5. Patricia dit :

    j\’ai l\’impression de retrouver la question mystère "qui de l\’oeuf ou de la poule est arrivé le premier ?"…impressionnée par la réponse de Larme Honnie pour autant je ne suis pas sûre d\’une chose dans son commentaire : puisque nous ne décidons pas d\’arriver, puisque nous ne sommes que la conséquence (de l\’union chimique de deux êtres), en quoi notre vie a-t-elle un sens sinon celui que nous tentons de lui donner ? je ne suis pas sûre qu\’on ne soit pas là pour rien. à être attentiste rien ne se passe que nous n\’ayions choisi, pour autant les choses se produisent quand même, en dehors de nos choix ou de nos volontés propres. mais comme nous sommes aussi les causes (d\’un enfant par exemple), nous rendons la pareille de ce que nous avons reçu : est-ce là notre objectif unique ? être vivant pour ne transmettre que ce que l\’on nous a à nous-mêmes transmis : un passage de relais du bâton de vie dans une course infinie ? alors à part courir, je ne vois pas à quoi on sert sinon peut-être d\’échelle de valeur pour la vitesse des concurrents dans la même course. à part celà, la vie n\’a pas de sens en tant que tel. que nous disparaissions un autre prendra la place : ainsi va l\’impermanence, y compris celle de notre existence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s