L’âme unie vers celle

Il était une fois une princesse charmante montée sur un cheval blanc. Le cheval n’était pas ordinaire, il portait de petites ailettes blanches qui soulignaient ses qualités de messager. La princesse qui se nommait Eléonore contemplait un château surplombant un lac. Ce château était bâti sur une roche en schiste, de petites tourelles, un pont-levis, des meurtrières, des créneaux achevaient de lui donner un air majestueux et mystérieux.

 

Selon la légende mainte fois racontée en son vert pays, un beau prince endormi attendait dans le donjon d’être réveillé par une princesse aventureuse.

 

Après avoir observé le bloc schisteux, la princesse qui se targuait d’être savante, observa divers signes d’une végétation épanouie et anarchique. Des lierres, des glycines, des branches de rosiers dévoraient littéralement les murailles. Elle contempla aussi des branches d’oranger qui dépassaient des murs du château. On aurait pu croire que ce château était abandonné au vu de cette nature exubérante. En réalité, il était simplement victime d’un enchantement qui le maintenait dans une bulle de sommeil. Des sentinelles surveillaient les allées et venues. Ce château était aussi célèbre pour abriter une ménagerie avec des bassins pour les poissons, des cages pour divers animaux et certains oiseaux comme le faisan royal.

 

Au centre du château trônait le donjon qui abritait l’âme endormie. Nul doute que s’il avait été conscient, le prince aurait nommé un intendant qui aurait bien vite réglé ces détails anarchiques. Ceci souligne assez le rôle prééminent que l’homme peut jouer dans la nature. Le problème étant de savoir selon quel esprit l’homme peut agir de manière à exalter aussi bien la beauté de la nature que l’acquisition d’une plus grande conscience.

 

Les vieux racontaient que sous le toit du donjon veillait un dragon avide de goûter la chair des impudentes qui pointeraient leur joli nez retroussé. Eléonore haussa les épaules, elle se sentait guidée par la bonne étoile. Elle éperonna son cheval qui la mena à l’entrée du pont-levis. Une première sentinelle la vit et s’assura que c’était une jolie princesse dont les formes étaient susceptibles de réjouir le prince Jean de la  « Terre Brune » aussi appelé Jean « Zinc » et non Jean V comme les badauds avaient tendance à croire.

Une seconde sentinelle lui demanda « Qui va là ? » « Eléonore de la butte d’or » répondit elle. Le pont-levis s’abaissa. Une troisième sentinelle vint l’accueillir, « bonjour gente dame, vous venez d’un domaine ailé ? » Avant qu’elle ait pu répondre, l’homme lui toucha l’intérieur de la paume et lui caressa le dos de la main. « Votre main nous emplit de frissons » murmura t’il… allons bon une sentinelle qui parle avec un « nous royal »… entrez je vous prie…. Une quatrième sentinelle s’approcha. Cet homme avait un nez fin et busqué, quelle ne fut pas sa surprise quand il respira de près la peau de son cou… « Des effluves subtiles, de rose et d’amande… soyez la bienvenue… » «  Vous avez bientôt fini ? » « Ne vous offusquez pas, c’est la procédure normale, pas une princesse n’échappe à cet examen. » Enfin elle entra dans la cour mais fut intercepté par une dernière sentinelle. Cet homme avait des traits harmonieux et sensuels, elle se souvint qu’elle était ici pour le prince et non pour les sentinelles car sinon elle se serait laissée volontiers hypnotisée par des lèvres aussi exquisément dessinées. Comme répondant à ses pensées, la sentinelle lui dit : «  vos lèvres ont l’air de friandises appétissantes, puis je y goûter ? » Avant qu’elle n’ait pu esquisser une réponse, la sentinelle embrassa ses lèvres et avec sa langue aux papilles alertes la goûta tant et plus qu’elle crut défaillir … bien sûr car elle n’arrivait plus à respirer. « Ohhhhhh….. » « Vos lèvres sont comme des fraises juteuses et sucrées… » « Rassurez moi, vous êtes satisfait ? » « En vérité, vous avez satisfait à l’examen de 5 manières différentes et pourtant nous ne pouvons transmettre notre rapport à notre prince. » « Mais pourquoi donc ? » « Vous voyez ces glycines, et ces rosiers magiques nous empêchent d’accéder au donjon…. Les épines sont bien trop menaçantes. »

 

« Mais comment peut évoluer votre prince s’il ne tient pas compte de ses sentinelles ? » « C’est bien là une partie du problème gente Dame, le résoudrez vous ? »

 

 

(to be continued J)

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour L’âme unie vers celle

  1. ANTINEA dit :

    Eleonor dac quitte haine… Merveilleux conte.. j\’attend la suite..A chacun de tes écrits, on s\’installe au coin du feu pour t\’écouter narrer..

  2. joanna12 dit :

    La suite! la suite! C\’est pour quand ? J\’espère de suite ?

  3. Jean-Baptiste dit :

    merci🙂 la suite sûrement dans les prochains jours😉

  4. Eva dit :

    bien évidemment….en attente d\’une continuité ou d\’un revirement…puisque conte de fées extraordinaire…jolies photos…dans quelle contrée ce château ? journée agréable** Kiso

  5. romane dit :

    j\’aime les contes, donc j\’attends la suite, je connais bien le chateau d\’hermenonville, bonne soirée et si voue le permettez, je reviendrai lire le suite romane

  6. Jean-Baptiste dit :

    la suite va venir🙂, ce n\’est pas le château d\’Hermenonville (en normandie ?) mais un château au bord du lac d\’Annecy. Merveilleux, je vous le recommande, château toujours habité par la famille noble.

  7. Jazzy dit :

    J\’attends aussi la suite , toute princesse et son cheval blanc me transporte dans un univers que j\’adore . Magnifique château en effet qui si j\’en crois les photos est en très bon état .

  8. ANTINEA dit :

    c\’est vrai qu\’il est beau.. Je suis déjà allée sur le lac d\’Annecy et fait un petit tour en bateau.. on peut les distinguer sur les rives.. Dis moi : il me semble que je vais vu un passage secret … sur l\’avant dernière photo..;-)tu as bien choisi, il est féérique ce château, et le lac dégage un certain mystère.

  9. Jean-Baptiste dit :

    En fait c\’est la famille Menthon dont la devise est : "Partout Menthon, toujours Menthon". Devise savoureuse si on songe aux sonorités🙂. Allons dragon ! :)) http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_MenthonC\’est une famille de chevaliers aussi. La visite est passionnante et nous fait revivre l\’histoire de cette famille illustre.

  10. ANTINEA dit :

    originaire de Bourgogne.. ha ha..!

  11. Fee d'Hiver dit :

    Il me parait évident que la perception des 5 sens est unique à chacun… Difficile dans ce cas pour chaque sentinelle de pouvoir faireu n rapport à un prince qui risquerait fort d\’avoir des perceptions différentes concernant la princesse… Ce qui semble sucré, d\’or, doux, mélodieux ou délicat de parfum peut "paraitre" tout autre à d\’autres yeux, nez, mains, bouche ou oreilles. Je suis curieuse tout de même de savoir si la demoiselle passera et non en vain les épreuves de sens plus aigus… ceux ci seront-ils moins subjectifs ?😉

  12. Jean-Baptiste dit :

    Ah Larme vous êtes ma décodeuse en chef🙂, mon canal plus (hum :-)) ma James Bond (JB) girl, je vous adore

  13. Fee d'Hiver dit :

    Je vous adore aussi mon chou😀 Que ferais-je sans vous pour stimuler mon intellect ?Qu\’il est bon de vous lire un peu pour se détendre le cortex et se laisser masser par vos caresses spirituelles….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s