Le monstre des limbes (et puis les psy)

Le monstre des limbes (et puis les psy)
 
Monstre, effroyable monstre,
Tapi dans l’arachnoïde,
Tu agites ton fouet
D’arcs électriques.
Rouge, jaune et noir,
Telles sont tes couleurs.
Les vagues de terreur
Viennent assaillir
Mon réseau
Sous tension,
La trame de mon être.
L’indicible béant crépite
En ondes renouvelées.
En me vainquant,
Tu perds.
J’ai vu l’inconscience, la chute,
le néant, l’amnésie.
Mais comme l’oiseau de feu meurt
Et renait,
Ta nuit ne me fait plus peur.
Que peux tu faire de plus ?
A la nuit succède le jour.
Alors agite ton fouet, éprouve moi.
Le bâton noueux
dans ma main ferme,
Je le plante
Au milieu du labyrinthe
Des limbes.
Terrible minotaure,
Je ne m’enfuirai plus.
 
Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

41 commentaires pour Le monstre des limbes (et puis les psy)

  1. Sapiens dit :

    bonjour,surprenante association texte/image!!excuses moi mais j\’ai pas compris ce que les psy faisaient ici!thiladi bon samedi

  2. Jean-Baptiste dit :

    coucou Sapiens, tu poses LA question.Fais sonner à tes oreilles "et puis les psy" et tu comprendras peut-être la clé de ce poème (suffit de savoir entendre). Si tu ne trouves pas, je te donnerais cette clé….

  3. Sapiens dit :

    ah oui, ça sonne plus clairement!j\’ai chercher arachnoïde dans le dictionnaire, je ne connaissais pas ce mot! pfff…il y en a des trucs bizarres dans nos têtes , au propre comme au figuré….merci et à bientôtthiladi qui a le chic pour mettre les pieds dans….les flaques d\’eaux!

  4. Jean-Baptiste dit :

    Et oui, merci à toi :-)Mais c\’est bien tu t\’es posée la question que je voulais que le lecteur se pose 🙂

  5. joe ailes dit :

    si j\’ai bien compris tu parles de l\’épilepsie! je sais pas quoi dire sur cette maladie alors je me tais au lieu de dire des âneries!

  6. Jean-Baptiste dit :

    Joe, tu as bien compris et plus globalement je parle de l\’attitude face à la terreur… J\’ai fait de l\’épilepsie heureusement pas des crises très fréquentes mais c\’est vraiment très désagréable.

  7. Jazzy dit :

    Oui je travaille avec des personnes qui sont sujettes à ces crises c\’est impressionnant autant par le récit qu\’elles en font que par le déclenchement de ces crises . Tu as merveilleusement bien décrit tant par les mots que par l\’image associé .

  8. Jean-Baptiste dit :

    Le déclenchement est terrible avec des phénomènes d\’aura (en fait une montée d\’angoisse, de boule d\’électricité intérieure), perte de conscience, convulsions et le réveil n\’est pas follichon non plus, avec amnésie presque totale au réveil et reprise graduelle de la mémoire, dans ces conditions la question sur notre identité, qu\’est ce qu\’on est au fond du fond n\’est plus une question abstraite… sommes nous avant tout des souvenirs ?Cette maladie m\’apprend à aimer la sérénité, la chérir et distinguer les facteurs de trouble, de tension etc…elle m\’oblige aussi à une hygiène de vie (peu d\’alcool et d\’excitants).Merci Jazzy de ton passage, bon week-end à toi à Metz 🙂 (comme je t\’envie ;-))

  9. Jazzy dit :

    J\’ai mis des photos de la chapelle des templiers qui aujourd\’hui doit être encore plus belle avec ce soleil qui donne à la pierre sa chaleur naturelle et la luminosité idéale .Bon week end Jean Baptiste

  10. Jean-Baptiste dit :

    oui j\’ai vu, je te remercie vraiment, certains passage de notre histoire me fascinent, les celtes, les druides, les templiers, la chevalerie de manière générale avec les traces "monumentales" (menhirs, dolmen…) qu\’ils ont laissées…. merci Jazzy :-), l\’architecture romane et gothique qui regorge de symboles intéressants aussi :-).

  11. Jazzy dit :

    Si tu viens à Metz tu seras gâté car c\’est une ville qui regorge d\’architecture gothique et romane et l\’histoire qui les habite est passionnante.Pour en revenir au sujet de ton billet je me suis toujours demandée comment cette amnésie était vécue par la personne qui la subit merci à toi de m\’avoir éclairée sur cette question . Sommes nous avant tout des souvenirs ? question aussi passionnante parce qu\’elle me plonge aussi dans un autre univers celui de la maladie d\’Alzeimer où la perte de repères est synonyme de fin de vie tant que la médecine n\’aura pas trouvé l\’étiologie de cette terrible maladie et les moyens de la combattre .

  12. ANTINEA dit :

    salut Monsieur le Conte… c\’est vrai que tu l\’a bien décrite cette crise… Cela donne vraiment des coups d\’arc ? L\’autre jour, je regardais une émission sur les animaux aidant les handicapés et cela traitait d\’une jeune fille faisant des crises "d\’épuis les psy" son chien détectait juste avant la crise et cela lui permettait de s\’assoir,de se mettre dans de bonnes conditions pour laisser passer… d\’ailleurs lorsqu\’elle a été filmée, une crise est survenue… Gros bisous Monsieur le Conte

  13. Patricia dit :

    Bonsoir. Au fait pour toi qui aime lire et écrire, as-tu déjà vu le blog de moi-même 2, elle est dans mes contacts et avait d\’ailleurs mis un commentaire sur le billet de l\’OL -Toulouse. Je pense que tu devrais aimer. SInon merci pour ton commentaire, pas facile de faire un résumé sportif. C\’est vrai que j\’ai oublié Jérémy Toulalan mais j\’avais souligné la dernière fois le rôle qu\’il avait eu comme défenseur central… C\’est un poste qui lui convient bien ! C\’est vraiment un très bon joueur. BOnne soirée… Je n\’oublie pas pour les créas mais eu un WE surchargé…

  14. Jean-Baptiste dit :

    Oui pour la malhadie d\’Alzheimer, il existe un peintre qui s\’est fait des autoportraits de lui au fil de l\’évolution de sa maladie, j\’avais lu un article à ce sujet je crois dans la revue "cerveau et psycho", William Utermolhen, va sur ce lien c\’est très intéressant :http://www.senioractu.com/William-Utermolhen-un-artiste-peintre-atteint-d-Alzheimer-expose-a-la-Cite-des-Sciences_a7797.html

  15. Jean-Baptiste dit :

    Antinea, bien sûr les arcs électriques c\’est une image, c\’est difficile à décrire, tu sens que ça vibre, comme une boule d\’électricité qui t\’envahit… d\’ailleurs objectivement la cris d\’épilepsie correspond à des décharges électriques et des surtensions non synchrones dans le cerveau, et si tu observes avec un électroencéphalogramme, tu observes des "pointons".Oui le danger c\’est quand la crise survient, ce peut être n\’importe quand, et si on tombe dans un escalier, une baignoire, on peut se blesser.

  16. ANTINEA dit :

    j\’ai connu dans ma vie des personnes atteintes de ce mal… une dans la famille qui avec ses absences pouvait prendre le bus et se retrouver au terminus.. on lui parlait et hop, les yeux ouverts, elle n\’était plus là. Et puis, sur mon lieu de travail, j\’avais une collègue à qui la crise a été sous mes yeux et je l\’ai raccompagnée chez elle.. Les deux m\’ont raconté qu\’il n\’était pas question de conduire et que même en vélo ce n\’était pas le pied.. J\’en reviens au fait que si le chien peut détecter à l\’avance la crise, comme il a été dit dans l\’émission, les ondes doivent être certainement très fortes.. Mon billet sur pureté et perfection pourrait éventuellement compléter le tien et sur la maladie d\’Alzheimer car si je tiens compte de ce que j\’ai lu sur le livre de Lise Bourbeau sur ces deux cas, les deux se font violence pour les autres..

  17. Jazzy dit :

    Que penses tu des réponses données par la médecine à ces manifestations ? Arrivent elles à juguler cette peur de la récidive ?

  18. ANTINEA dit :

    tu sais moi je faisais de crises de tétanie. La première fois, j\’avais les mains en accoucheur et on m\’ emmenée à l\’hôpital sans rien me faire d\’ailleurs. On m\’a demandé si je mangeais assez de poisson. J\’avais 17 ans. J\’en ai refait pendant de longues années et cela prenait n\’importe où même dans la rue. Moi aussi, je n\’aimais pas cela car on te regarde avec peur et inquiétude et de plus avec leur panique, les gens te demandent de te calmer alors que c\’est eux qui paniquent.. On est obligé de dire qu\’il faut un sac pour respirer afin de modifier l\’air que l\’on respire. Tout cela a été provoqué par des traumatismes et des pressions importantes.Des situations de dangers. c\’est une soupape de sécurité pour ne pas perdre la tête. On appelle cela le langage du corps.. la vérité fini toujours par sortir. On a beau se taire sur nos douleurs, elles refont surface d\’une manière ou d\’une autre.

  19. Jean-Baptiste dit :

    Jazzy les médicaments peuvent juguler les crises, c\’est sûr mais moi personnellement ça me fait l\’effet de béquilles (c\’est n\’est que mon cas personnel je prétends pas que ce soit un exemple à suivre), donc je préfère ne pas prendre de médicaments et avoir une hygiène de vie qui limite les risque de crises, il y a aussi certains points du corps (notamment près du poignet ) que tu peux presser pour calmer le système nerveux, le pire c\’est d\’avoir peur de la peur et j\’ai décidé de ne plus avoir peur, c\’est le thème du "monstre des limbes".

  20. Jazzy dit :

    Respect Jean Baptiste mais il est vrai que toutes les personnes ne peuvent pas avoir cette démarche , je pense en particulier à certains usagers de la structure où je travaille .

  21. Jean-Baptiste dit :

    absolument. Mes crises ne sont pas si fréquentes, mais pour des personnes qui en ont très souvent, les médicaments semblent indispensables car ça peut mener au coma sans parler d\’autre chose….

  22. Jean-Baptiste dit :

    Antinea, c\’est vrai ce que tu dis sur le langage du corps, à mon avis il y a deux choses, des fragilités physiques préexistentes (génétiques ou congénitales) et ensuite l\’influence de traumatismes psychiques qu\’on a vécu, mais il faut sans doute voir les deux et il y une interaction. On sait par exemple qu\’il y a des prédispositions génétiques à la schizophrénie mais on sait aussi que cette maladie est activée dans certains contextes particuliers (environnement stressant notamment).

  23. Babel dit :

    ne plus avoir peur de la peur, sûrement la seule façon de vaincre tous nos démons.. très intéressant le lien sur l\’artiste peintre !

  24. Gandalf dit :

    les combats les plus âpres sont souvent le plus noblesl\’épilepsie doit être dure traîner dans ses bagagesbon courage,et tu en as..

  25. Fee d'Hiver dit :

    Déroutant billet

  26. Elle dit :

    Les angoisses primaires , les démons de l\’inconscient . Trouver le juste milieu , apprendre à s\’apaiser .

  27. Jean-Baptiste dit :

    Merci merci, je pense qu\’on a tous nos bagages dans cette "vallée des larmes"….Oui apprendre à s\’apaiser c\’est la mission que me donne cette maladie, en cela c\’est une éducatrice. Fée, j\’aime vous voir interloquée :-), je serais pourtant curieux de vous voir développer cette impression.

  28. joe ailes dit :

    mais éviter le stress, ce doit être un gros tavail sur soi,parce que dans nos vies modernes on est souvent malmené! la pratique des arts martiaux t\’aident peut-être à évacuer tout ça? en tout cas t\’as beaucoup de volonté, j\’admire!

  29. stephanie dit :

    La fatigue est un grand facteur declenchant .

  30. Jean-Baptiste dit :

    arts martiaux, bouddhisme zen, autre spiritualié plus ésotérique et occidentale, d\’autres choses aussi…., mais finalement l\’important c\’est d\’être vigilant et détecter : 1) ce qui nous est bon, nous relaxe et 2) ce qui met sous tension, et essayer de réduire 2) et augmenter 1)

  31. Fee d'Hiver dit :

    Euh ici… je ne sais pas si cela serait très judicieux…Déroutant c\’est le terme idoine pourtant soyez en certain

  32. Jean-Baptiste dit :

    bon bah la fée, vous connaissez d\’autres moyens de me contacter…. Stéphanie oui la fatigue … nerveuse entre autre et toutes sortes d\’excitants (alcool, café….)

  33. Fee d'Hiver dit :

    Les mouettes !! 😀 J\’y reviendrais.

  34. Cébette dit :

    Je comprends mieux ton état d\’esprit!Il y a pour certains malades qui trouvent une force,un moyen pour s\’épanouir avec leur maladie.C\’est toujours assez impressionnant,d\’ailleurs tu m\’étonnes toujours…Bonne soirée!

  35. Patricia dit :

    Bon match Jean-Bapt. Biz

  36. Fee d'Hiver dit :

    Je trouve déroutant le fond du billet, qui me parait incroyable personnel et le parallèle avec la forme que vous avez choisie qui me parait presque esthétique… Je trouve un peu troublant et presque paradoxal d\’énoncer un mal qui nous ronge de manière… poétique on va dire. D\’un autre côté j\’imagine que l\’on ne choisit pas toujours les mots de ses maux. Quoiqu\’il en soit. Ce voile qui s\’échoue à vos pieds me déroute… Je ne parviens pas à savoir comment le commenter… En apprécier la forme… "compatir" au fond…Ou juste ne rien dire…Je réécris donc…Déroutant billet.

  37. Jazzy dit :

    Perception , couleur et émotion, une façon aussi de rejoindre l\’information trouvée sur le net concernant la couleur et l\’émotion .http://www.informationhospitaliere.com/actualite-6289-reponse-synesthetique-stimulus-emotionnel.html

  38. Patricia dit :

    Coucou…. je suis tout à fait d\’accord avec toi pour Karim Benzema mais pas pour Juninho. Il essayait toujours de motiver l\’équipe et à propos de Miralem, il voyait en lui un futur grand joueur ; il ne se trompait pas. D\’ailleurs, Miralem lui a demandé de pouvoir porter son numéro… Tout un symbole. Je pense personnellement que le départ de certains joueurs (Grosso, Keita, Piqionne, Mounier….) et une organisation différente ont fait beaucoup de bien. L\’année dernière Kim jouait peu et a failli partir. Superbe début de match qui les a mis en confiance. BOnne soirée C1.

  39. EXPLORATRICE DE dit :

    c bien tu t \’enfuis plus casse lui la tete hiiiiiiiiiiii lol

  40. Patricia dit :

    je retrouve des choses ressenties dans le conte de la princesse qui délivre le prince ou l\’initiation d\’alexandre… comme il a été dit fort joliment, on ne trouve pas toujours les mots de ses maux. pour autant qu\’on se croie libre, on est toujours rattrapé à un moment ou à un autre par ses démons. une cicactrice, même indolore, reste une cicatrice. la liberté est peut-être plus dans la manière de la gérer : on l\’accepte dans son intégrité et on n\’en a plus peur. ou on la rejette et ainsi on la gargarise d\’une nouvelle force. la difficulté, pour moi en tout cas, est d\’identifier ces cicactrices, et de ne plus faire la politique de l\’autruche. en connaissant son adversaire, on peut peut-être mieux anticiper ses attaques et les parer… n\’est-ce pas JB ? 😉

  41. Patricia dit :

    je voulais dire "l\’initiation de christophe"… lapsus révélateur ?!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s