Ignorance

14/11

Dans la vie, nous faisons semblant de trouver naturel de vivre, comme si nous savions. Pourtant, il est évident que nous ne savons rien : Qu’est-ce que je suis ? Pour quoi  suis-je là ? Dieu «existe »-t-il ? Y a-t-il une vie après la mort ? Etc.

Nous ne savons rien.  Des choses essentielles.

Nous sommes nés dans cette existence dans un état d’ignorance. Si je pars du sentiment que je ne suis pas là par hasard, qu’il y a une raison, un but, un sens à mon existence, pourquoi m’avoir fait naître dans cet état d’ignorance ?

Sans doute, cette ignorance tient à la nature même de notre existence humaine. Les animaux ne sont pas ignorants parce qu’ils n’ont pas la capacité de savoir. Par contre, notre dualité conscience-inconscient est à la source même de notre sentiment d’ignorance. C’est cette dualité qu’il nous faut dépasser pour accéder à la Connaissance.

Qu’entraîne cette ignorance ? L’angoisse existentielle, racine de nos maux profonds.

A cela vient s’ajouter de nos jours le stress : le fait que l’esprit ne puisse appréhender, analyser, rendre rationnel, filtrer la somme des informations que nous recevons.

Nous n’avons jamais qu’une connaissance partielle : elle s’inscrit dans le cours de notre existence, qui elle-même s’inscrit dans le cours de l’histoire, dans un environnement social… Il y a tout un ensemble de variables qui nous dépassent et qui forgent la réalité de nos existences.

Enfin et surtout de même que nous ne nous connaissons pas, je ne te connais pas.

Je ne sais rien, pourtant en l’analysant de cette façon, je suis bel et bien sur le chemin de la Connaissance, de la connaissance de mes limites.

Je me répétais souvent : je serais l’homme de mes limites. Connaître pour moi, c’est d’abord apprendre à limiter. Analyser.

Peut-être pour mieux les dépasser ensuite.

————————————

……

Bon anniversaire Joe 😉 ! bisous

Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans religion, spiritualité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Ignorance

  1. stelltsat dit :

    il est vrai que l’on se pose beaucoup de questions mais n’est -il pas nécessaire comme socrate de définir ce que nous sommes.
    bise et à bientôt!

  2. bonjour jean-baptiste, merci !
    eh ben même à l’âge que j’ai je ne me connais pas encore, je crois même que je me connaissais mieux plus jeune, je patauge allègrement, mais je patauge!!!! le stress, trop d’aléas, de contraintes, de déceptions, je suis devenu sourde , je n’entends plus rien, ni de personne, ni de mon fort intérieur!
    mai je vais bien, rassure toi!!!! 😉

    bisous!

  3. coucou Tsat,

    Je ne sais pas s’il existe des définitions peut-être plutôt des pensées de sagesses qui te permettent de bien vivre cette ignorance et d’apprécier la vie. bises et … à bientôt 😉

    Joe < arrrrf on n'a donc jamais fini de s'interroger ??? ben non ce serait trop simple ! et puis trop tranquille ! Quelle illustration ? pour le symbole en noir et blanc, c'est moi qui l'ai inventé. Il est plein de signification mais je vous laisse le regarder

  4. antinea dit :

    Intéressant billet. De mon côté j’en étais à me dire qu’il faut repousser ses limites sans pour autant les dépasser. Ainsi, on reste dans le cercle et à l’intérieur de soi. Ne pas oublier que dépasser les limites c’est dépasser la ligne rouge. Grandir ne doit pas forcément arriver à être complétement fondu et ne plus être.

    Quant aux animaux, je ne vois pas pourquoi on dit qu’ils n’ont pas la connaissance. Eux aussi ont un système de société, ont un instinct encore plus développé, savent faire des km pour retrouver leur maison, faire le tri dans leur nourriture. On a vu des singes accéder au langage humain et à l’écriture.. La connaissance de la nature etc…
    et surtout ne font pas la guerre entre eux comme le font les humains… Ils ont aussi des limites et territoires à respecter. l’animal sait où il va , lui au moins…

    Bisous ti chat

  5. Repousser les limites plutôt que les dépasser et la frontière entre animaux et humains pas si claire que ça … tu as raison Duchesse ! bisous

  6. Flo dit :

    Je me suis souvent interrogée sur avons nous une raison d’être, une utilité, dans notre monde. Sommes nous le chainon nécessaire à « x » ?
    La performance, le challenge, le dépassement de soi serait-il si essentiel sans le regard de l’autre ? ce « besoin » correspond t-il à des « lois » ancestrales comme conquérir, guerroier pour un territoir ? correspond t-il à un sentiment d’ennui si il n’existait pas ?- L’ignorance, hum, l’homme a gagné en connaissances, en comparaison à il y a une cinquantaine d’année par exemple, l’évolution technologique lui donne accès à une multitude de données, esque ça le rend meilleur ? plus performant ? plus serein ? heureux ? accede -t-il ainsi au bonheur d’être ?
    Interessant ce billet, il améne à questions.
    Bon week.

  7. en fait se demander quelle utilité on a c’est déjà franchir un pas qui n’est pas nécessaire (penser au rasoir d’Ockham ?). Notre existence si elle est le fruit du hasard n’a aucune utilité intrinsèque ou si elle est le fruit d’un dessein impénétrable, nous ne pouvons le concevoir, dès lors pas besoin de se poser ce genre de questions et vivons gratuitement :). Ou l’utilité dépend alors simplement de notre analyse et n’est pas transcendante… bien sûr, ce que je dis là ne reflète pas forcément mes intuitions.

  8. giselefayet dit :

    « Les animaux ne sont pas ignorants parce qu’ils n’ont pas la capacité de savoir. »
    Sommes nous si surs de ce que nous posons en principe dans cette phrase . La science commence à entrevoir d’autres possibilités pour les animaux . Je pense que les hypothèses avancées par plusieurs chercheurs dans ce domaine posent des problèmes à bien des humains qui ont toujours nié cette éventualité . Quant à la l’homme le « connais toi même » du temple de la pythie de Delphes amène droit à la sagesse.
    Se libérer de ses défauts ,développer ses qualités il va s’en dire qu’il est plus aisé d’y arriver quand on se connait . Mais la connaissance que nous pouvons avoir de nous par l’introspection passe à travers le filtre de l’opinion que nous nous faisons de nous. Pas facile de ne pas essayer d’amoindrir , de taire certains défauts . Sans recul le jugement est bien difficile et l’autre devient alors indispensable pour se connaitre . La recherche de l’autocritique serait elle la meilleure façon d’appréhender le moi profond ?
    Merci d’avoir jouer au remue méninges Jean baptiste
    Bonne journée
    Bisous

  9. Coucou gisèle,

    oui je te suis sur les animaux en même temps, pensez vous qu’ils se posent des questions existentielles ? quand je dis ignorance dans ce texte, au fond je vise la capacité à reconnaître que justement nous ne savons rien. Les animaux ont ils cette capacité ?

    Pour le remue-méninges, tu peux compter sur moi, je suis toujours d’attaque ;-).

    bisous

  10. filamots dit :

    Hello Jean-Baptiste,
    Tu poses toujours le doigt sur les bonnes questions, qui sont à l’intérieur de l’être humain 🙂
    La connaissance des animaux ? Je ne sais laquelle ils possèdent, mais lorsque j’observe mon chat il développe une certaine connaissance. A t-il l’ignorance de sa connaissance. Je l’ai interrogé là à l’instant et il m’a répondu par un baillement très très alangui 🙂
    Quant à mes ignorances, je m’en accommode. Et après tout c’est très bien comme cela. Elle laisse la porte à tous les possibles, à d’autres portes que je puis ouvrir et découvrir, apprendre. Quant aux questions existentielles, elles me taraudent autant que toi, et pourtant une génération nous sépare.
    Le Bouddhisme apporte certaines réponses ainsi que d’autres religions. Je puise à droite, à gauche, j’aimerais certes en savoir davantage. Une amie commune répondrait : Ah ! ce fameux égo.
    Et bien oui, et après ? Je me pose des questions, cela me semble normal. Et je n’ai pas toutes les réponses, ce qui est normal aussi. J’essaie d’accepter de ne pas tout savoir, et de ne pas avoir toutes les réponses. C’est difficile JB, pas évident, peu engendrer de la souffrance. C’est cette dernière qu’il vaut mieux éviter. 😉
    Ne craint rien, je suis logé à la même enseigne, ce qui ne m’a pas empêché d’avancer.
    Bisous

  11. claudem20 dit :

    Bonsoir et merci pour ton petit message..! oui il n’a pas été simple de manipuler ce nouveau blog , mais en piochant à droite à gauche et en y mettant le temps, on arrive plus ou moins à faire quelque chose. Je reconnait que WLS était plus simple et sympa…
    Si tu veux mettre le lien de tes contacts, tu dois aller dans tableau de bord
    puis tu vas dans apparence qui se trouve en bas à gauche de la page
    tu cliques sur menu..puis tu arrives à emplacement du thème..
    dans « navigation principale » tu rentres ton thème , par exemple: contacts (c’est ce que j’ai mis) et tu cliques sur enregistrer.

    Tu vas dans liens personnalisés, tu copis l’adresse de ton contact, et cliques sur « ajouter au menu »…
    à droite dans contacts+ ,va s’afficher la fenêtre du lien,
    pointe ta souris sur le petit triangle à côté de; lien,
    le menu va s’ouvrir, dans lequel tu mets à nouveau l’adresse de ton contact
    exp: http://claudem20.wordpress.com
    ensuite
    dans « titre de navigation » tu mets le nom du contact -Claudem-
    et dans « attribut du titre » tu inscris ton thème, c’est à dire « contacts. puis en haut à droite tu enregistres le menu…ça y est ton lien est en place tu le verras en retournant sur ton blog..
    Je pense que tous les thèmes s’y prètent..j’espère que mes explications sont assez claires, car ce n’est pas évident…je te souhaite bon courage, car j’ai du ramer moi aussi pour y arriver..Bonne fin de soiré amicalement Claudie

  12. filamots dit :

    Je te mets un lien si tu as besoin d’aide, moi aussi j’ai dû apprendre et finalement c’est assez simple, j’ai eu la chance d’avoir dans mes contacts un ami ancien de yahoo 360°
    http://debutants.wordpress.com/2008/07/03/article-protege-blog-motdepasse-wordpress-wpcom/
    Sinon tu as mon mail, et tu peux m’écrire 🙂
    Bon courage !

  13. merci pour le coup de main les « filles » ;-), en fait j’avais trouvé en me baladant sur le forum de WP.

    Geneviève : « Le Bouddhisme apporte certaines réponses ainsi que d’autres religions. Je puise à droite, à gauche, j’aimerais certes en savoir davantage. Une amie commune répondrait : Ah ! ce fameux égo. Et bien oui, et après ? Je me pose des questions, cela me semble normal. Et je n’ai pas toutes les réponses, ce qui est normal aussi. J’essaie d’accepter de ne pas tout savoir, et de ne pas avoir toutes les réponses. C’est difficile JB, pas évident, peu engendrer de la souffrance. C’est cette dernière qu’il vaut mieux éviter. 😉
    Ne craint rien, je suis logé à la même enseigne, ce qui ne m’a pas empêché d’avancer. »

    tout à fait d’accord, on se pose des questions et croire qu’il y a des réponses toutes faites est illusoire, et même elles changent sans doute avec le temps.

  14. Sayuri Fleur d'Orient dit :

    Eh bien voici un billet que j’affectionne tout particulièrement vu que j’avais commencé un billet sur ce même sujet il y a de cela quelques mois… 😉

    Moi qui me remets sans cesse en question sur mes choix spirituels, personnels professionnels et bien je dois dire que j’arrive à cheminer sur ce long fil d’or de ma vie et trouve certains éléments de réponses qui me renvoie à d’autres questions. Quand au stress j’arrive peu à peu à le dompter, oui un peu comme un fauve en cage……lol….. et composer avec mais cela n’est pas sans mal.

    Après la question d’avons nous un but sur cette planète que je crois que oui, mais depuis notre enfance ont est conditionné et formatés par la religion (pour peux que l’on soit baptisé…), par le marketing publicitaire, par la télévision, par Internet et à l’information en général. Le tout est de faire le tri dans nos choix personnel et s’y tenir, après dépasser ses limites, cela dépends pour quoi en tout cas en ce me concerne, car au niveau sportif cela n’a pas d’intérêts (mais là ce n’est que mon avis purement personnel), mais dépasser les limites de son savoir, et de connaissance, être tolérant et ouvert à d’autres cultures d’autres religions, coutumes locales et géographique aide à une tolérance globale et humaniste.

    C’est une donc une jolie réflexion à faire au quotidien et savoir ce que l’on veux transmettre autour de nous et laisser comme trace à travers nos vie, même si de manière insignifiante. Mais pour ce qui est des animaux pour répondre un peu plus aux différents commentaires, je dirais qu’ils ont une conscience et connaissance mais ne la font pas forcément évoluer, je vais prendre un exemple tout bête une panthère noir à connaissance globale du milieu qui l’entoure et dans lequel elle vit, si on la met au contacts des hommes sur une longue durée elle décidera ou non de s’adapter et apprendre, après en aura t-elle conscience ? seule si un jour l’homme communiquera avec elle pourra réellement le dire. Mais cela reste pour le moment un des grands mystères de la vie, et comme il en existe tant d’autre sur notre si belle Terre.

    En tout cas je vais méditer sur le sujet très cher Jean-Baptiste, celle-ci m’a beaucoup aidé à travers quelques moments diffciles vécu récement et pour les prochains à venir je m’accroche et cherche encore quel est mon but sur cette planète……..

    Gros bisous et merci d’avoir écris un billet que j’avais pensé…… qui sait peut-être une similitudes des âmes….

  15. Sayuri< "Après la question d’avons nous un but sur cette planète que je crois que oui, mais depuis notre enfance ont est conditionné et formatés par la religion (pour peux que l’on soit baptisé…), par le marketing publicitaire, par la télévision, par Internet et à l’information en général." Oui c'est très fort d'en être conscience et de forger son propre regard, bonne route 🙂 et bon tri !

  16. domica25 dit :

    Bonjour J.B.
    Plein de liens d’aide dans ms listes, et des explications dans les commentaires …
    Je passais juste …

    ____… ^v^_____$$ …………………………..Bon W.E. à toi !
    _____________$_$$
    _____________$$$ �….. ^v^
    _… ^v^_______$$_§§§.__…………………je continue à naviguer
    ___________$$$_§§§§§
    ___________$_$_§§§§§§ ���………..pour faire un coucou
    __________$$_$__§§§§§§
    _________$$$_$__§§§§§§§ …………….à mes amis
    ________$$$$_$__§§§§§§§§
    _______$$$$$_$__§§§§§§§§
    _____$$$$$$$_$__§§§§§§§§§
    ____$$$$$$$$_$_§§§§§§§§§§§ ………et j’ai encore
    _$_$$$$$$$$$_$_§§§§§§§§§§§
    _$$_$________$$$_____$$$$$___$$ …..du chemin à faire
    __$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$_$$$$.
    ___$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _..-+*°*+-.._ ~~~*°*~~~ _..-+*°*+-.._
    ~~~ _..-+*°*+-..~~~~ _..-+*°*+-.._
    _..-+*~~°*+-..__..-+*~~~~°*+-.._*+-…-+*°
    _.~*°*~~~~ _..-+*~~~~°*+-.._*.-+*°*+-……….. GROS BISOUS *DoMica*

  17. Léo dit :

    Bonjour Jean Baptiste,

    Domica m’a recommandé ton blog, je suis donc venu de ce pas.
    je partage ton avis sur les connaissances. Plus on avance et plus on s’apperçoit que l’on connait que peu de choses. Ton texte emplis de sagesse et très pédagogue, merci à toi !!!

  18. bonjour Léo et merci,

    Un ami auteur ? 😉 oui ce qui nous éloigne de l’ignorance proprement dite, c’est la prise de conscience qu’on est ignorant paradoxalement.

    Je viens d’aller sur ton site, ma curiosité est touchée, je reviendrai lire ce que tu écris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s