La rose et l’homme de Bien

18/11/96

Progrès : il m’est difficile d’imaginer un Bien absolu et collectif. Est ce qu’être pauvre ou pas très riche est mauvais, et riche bien ? Ce n’est pas si simple. Dès lors comment penser le progrès social ?

J’ai du mal à imaginer un Bien collectif. Et l’imaginant pour d’autres, certains ne sont pas loin du totalitarisme (penser au communisme et la fin de la lutte des classe).

Pourtant chacun a en soi la possibilité de découvrir son propre bien, ce qui le rend heureux. Chacun de ces « bien » est différent, unique.

Un bien général et absolu, je n’y crois pas.

Progrès… pour qu’il y ait progrès, l’Homme devrait être maître de sa destinée, de son Histoire, qu’il puisse imprimer à la course du changement, tel est de moins en moins le cas.

Si Dieu existe, peut-être a t-il un Dessein… Pouvons nous le connaître et nous y conformer ?

Pour l’instant, nous devons rechercher le bien individuel pour chacun et pour tout le monde.

L’homme de Bien : Celui qui a découvert son propre bien et qui sait aider les autres à découvrir eux-mêmes le leur..

La vie, profondément, est Initiation. Quand nous menons une vie qui ne correspond pas à nos aspirations profondes, notre moi profond, notre inconscient envoie des signaux faciles à décrypter si on y prête attention : stress, anxiété, mal de dos, perte de sommeil, muscles du cou contractés, etc. Sur ces signaux, il ne faut pas transiger, sinon cela va de mal en pis. Donc s’écouter et orienter notre action en fonction.

Mais il évident que celui qui ne bouge pas, ne commettra pas d’erreurs, ne vivra pas, dès lors ces signaux feront partie de son quotidien et il trouvera qu’ils vont de soi…. qu’il n’y a rien à chercher. Comment pourrait-il grandir ?

Bien et maturité sont liés. La maturité nous apprend à être nous-mêmes. Et le bien : c’est le respect de soi-même.

Le mal : vivre à côté de sa plaque !

Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans religion, spiritualité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La rose et l’homme de Bien

  1. stelltsat dit :

    oui tu as raison, c’est si vrai ce que tu dis.
    bise et à bientôt!

  2. Tsat c’est rare que je te laisse presque sans voix, je savoure… bises et à bientôt 😉

  3. Sayuri Fleur d'Orient dit :

    Très intéressant cette vision des choses et c’es ce dont je me suis aperçue, il y a peu…. J’aime bcp ta vision des choses, mais pour une fois je ne trouve pas mes mots….chose rare dont tu peux être fière…..;)

    En attendant je te souhaite de passer un très agréable week-end…. je t’embrasse Jean-Baptiste…..

  4. tou-à-fait d’accord! et les signaux on les ressent dans notre corps mais on les exprime aussi verbalement, pendant un moment j’arrêtais pas de dire qu’une situation particulière me gonflait, ça se traduisait vraiement par une prise poids, pas moyen de le reperdre, du jour où j’ai fait en sorte que cette situation qui ma gachait la vie, s’arrête, j’ai commencé à reperdre du poids! il ne faut pas se laisser empoisonner l’existence par les tracas, en se disant que c’est comme ça, c’est la vie! qui ne risque rien n’a rien !
    bon dimanche jean-baptiste! gros bisous!

  5. Bon week Sayuri blonde 😉

    Joe < voilà, c'est typique, tant qu'on n'agit pas on somatise. Notre corps est un excellent baromètre de notre "bien dans notre peau". Celui qui cherche son équilibre devrait commencer par écouter son corps, il pourrait apprendre beucoup de choses.

  6. angieantia dit :

    Magnifique réflexion sur l’Homme et sa Destinée …
    Sans conscience, l’homme est peu de chose …
    Lorsqu’il s’éveille, lorsqu’il prend conscience qui a du pouvoir sur Sa Vie alors il peut tout créer en fonction de ses « rêves » et les amener à devenir Sa Réalité …
    En devenant conscient, en œuvrant au sein même de sa propre histoire, il permet à l’ensemble d’en jouir …
    Nous sommes tous liés, ce que l’on fait pour soi on le fait toujours pour l’ensemble, voilà pourquoi il est bon d’entrer en soi et d’écouter ce que nous dit cette « petite voix intérieure » si pressante parfois …
    Ainsi que vous l’avez si bien dit, en ne l’écoutant pas, nous finissons par stigmatiser dans nos corps nos déséquilibres …
    Combien il est difficile de tenir en équilibre sur le Fil de Notre Vie …
    Mais la Vie est un cadeau fabuleux et elle mérite bien tous nos efforts …

  7. Drenagoram dit :

    Bonsoir Jean Baptiste
    Pour des Rêves Ethérés
    En Approche de Mère
    Dans les Bois , elle Existe
    Ses Visages sont Verts.

    Songes

    D’une Rive, à l’Esprit ,
    les Mots s’en viennent , Longer nos Vies
    Par Courants , en Surface , la Mémoire du Passé
    Les Songes Naissent d’un Regard , dans le Lit des Rivières
    Quand le Temps laisse aller ,
    Toute une Onde s’écouler.
    A l’hors les Songes aux vents Murmurent
    Prennent En vol , d’autres Formes Essentielles
    Coulent à Flots , s’amoncellent , et voyagent vers Mère
    Lissant là des effluves , qu’il nous faut Traverser
    Pour comprendre le Chemin , aux Rayons d’un Soleil.
    L’Astre nous vient de l’ Azur , effleurer notre main.
    ~
    Les Songes Laissent , dans le Nid des Lisières
    Des Silhouettes Ethérées , d’une Ancienne Frontière
    Passés sous Lames , Compagnons d’infortune
    Des Esprits Oubliés , des Fantômes Ephémères
    Hantent les Nuits d’une Sombre Rancune.
    Lèvent l’encre par des Cris , sur nos pages d’Amertume
    Ils se Teintent au passage, des Peines Ombres de L’une
    En bleu Ciel des Gris , d’ âpres Verts d’Outre Mers
    Décrivant des Sillages , par une pointe de Plume
    ~
    Ils Reflètent par l’Esprit,
    Traversent l’âme par la Souche
    Se languissent des Racines
    Quand la Dame nous Touchent,
    Et que Luit, l’Origine.
    Quand le Vers fait Mouche.
    ~
    D’une si Frêle Naissance
    l’esprit vient, à grandir
    Des Visions prennent Sens
    Pour des Songes à Venir
    Le Regard , se délie
    Prends Conscience de l’Essence
    Des Nuances par l’Infime.
    Onde Berceau , de ma Vie
    La Lumière est Sublime.
    Quand elle Dore , en ton Lit.
    ~
    Un Songe passe , et l’amer prends Place.
    ~
    C’est par l’ Egard , envers l’Ancien
    Qu’un Monde s’entrouvre , menant aux Liens
    Sur les Livrées , en la Forêt , les Arbres se portent sous vents des Songes
    Une Onde à part , au Coeur des Bois, la Dame invite,
    quand vient l’Hiver.
    A prendre l’étrange ,qui se prolonge , Vivre en Souvenirs,
    à fleur des Hauts.
    Des Nuits passées au Chant de l’Une
    Prendre au Couchant de Veines Lumières , Suivre à l’Orée,
    l’Hors d’ Autrefois.
    Les Mots Venant à Leurs Manières. ,Veiller l’Ecorce ,
    graver les Voix.
    Dans les Sillons des Âmes Soeurs.
    Par son Amour des larmes d’Hiers ,
    en Songes Demeures.

    Quand souffle l’Automne dans l’Ether , Elle Donne un Nom,
    aux Arbres Pairs.
    Auprès des Feuilles , la Dame Songe. Trouvant des Bras ,
    son Corps s’allonge.
    Contre l’Ecorce , à même le Bois. Les Corps l’écoute ,
    elle les reçoit.
    Au Long des Veines , un Coeur se Bat pour voir l’ Aurore
    C’est là le Chant , un Songe Ainé

    Par le Touchant , Hors des Reflets ,
    des Dames sont liées à l’Onde Nature
    Un Monde nous vient , un Ephémère
    des Esprits nés sous la Lumière.
    La nuit recouvre les Plaies profondes ,
    Un Monde ou l’Hêtre pleure chaque Soir.
    Bercés au cours d’une longue Histoire
    Par le Souvenir , d’un Songe Mémoire.
    Les Arbres Renaissent , l’Echo Résonne ,
    Des vieilles Paroles que le Vent Tonne
    Douce est la Main de la détresse
    Le Songe est Loin, il s’abandonne
    Effleure l’Ambre des Tours ,
    Ornent l’Ombre par l’ Ivoire ,
    Ecorce le Sombre , Cerne l’ivresse
    Au Désespoir , envie l’espoir
    De vivre un jour au bon Vouloir
    D’une Terre des Hommes Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies.
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/onde/songes/

    • Merci Néo une poésie féérique tu chantes là, rien à voir avec mon sujet du jour 😉 mais elle est très plaisante à lire, ça me fait penser que je vais te mettre dans mes blogs créatifs.

      • Drenagoram dit :

        Bonsoir Jean Baptiste
        Je Parlais des Songes , qui m’ inspirent
        Tu parlais du Bien
        J’en ai Fait un Lien , qu’il faut Lire
        Pour Comprendre en Fin, ma Recherche
        Elle passe par une Onde,
        Nait du Vain , d’être au Monde,
        Et ne pas voir l’Hors d’une Terre.
        Sans percevoir toute la Nature
        Qui vit d’essences Reliées à Mère.
        Bonne Soirée.
        Bel Espace que le Tien
        NéO~
        http://drenagoram4444.wordpress.com/

  8. les fulgurances et intuitions du poètes sont parfois incompréhensibles au premier abord 😉

    • Drenagoram dit :

      Abords Dérives , Par l’Intuition
      S’en vont les Vagues , des Primitives.
      Echouer les Sons , d’une vieille Mère.
      Elle Porte aux Doigts , un anneau d’Hors
      Une bague en vers , Mots éphémères
      S’en vont à l’eau , d’une Terre d’alors
      Voir l’Onde Echo , d’un Monde Berceau.
      A la Recherche d’une Âme Lumière.
      Bye, à bientôt.
      NéO~
      http://drenagoram4444.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s