Les solitudes… Que vous inspire ce thème ?

J’ai participé à un recueil sur le thème de la solitude (Téléchargement en e-book gratuit).

Solitudes

Voici la 4ième de couverture :

Présentation

La solitude (décrétée Grande cause nationale pour cette année 2011) est une misère pour tous ceux qui la ressentent. C’est aussi un vaste terrain d’exploration pour les artistes.

30 auteurs Atramenta se sont réunis pour vous proposer ce recueil de 36 nouvelles et poèmes sur le thème de la « lutte contre la solitude ». Les bénéfices (1.40 € par exemplaire vendu) seront reversés à une association.

Ce livre est publié sous licence Art Libre (sources fournies, droit d’adapter, partager, etc.). Les versions électroniques (ebooks PDF et EPUB) sont offertes en téléchargement gratuit.

Pour vous mettre à la bouche, je vous présente un extrait d’une nouvelle d’un auteur du recueil que j’aime beaucoup de par son style classique et son regard sans fard à tel point qu’il en est presque provocant parfois :

C’est ainsi qu’insensiblement je m’habituai à vivre seul et à chérir ma solitude. Ou plus exactement à m’en persuader. Je me réjouissais de la liberté que me conférait tout ce temps dont, le passant seul, j’étais le maître. Par la suite, consciemment ou non, c’est afin de sauvegarder cette autonomie que je m’intéressai de préférence à des femmes qui n’étaient pas épousables selon mes critères, ou que j’eus à l’égard des autres ce comportement fuyant que je regrette maintenant.

   Pour mon quinzième anniversaire, en 1947, ma mère me remit pieusement un cahier d’une centaine de pages dactylographiées où je reconnus les caractères de l’Underwood de mon père. Tout journaliste a en lui un roman rentré, qu’il n’a pas eu le temps ou le talent d’écrire. Mon père s’y était décidé en 1936, ayant enfin trouvé un sujet en or, un sujet trop beau pour lui, la guerre d’Espagne, qu’il « couvrait » pour le Washington Post. Sur fond de carnage fratricide, il avait conçu une intrigue amoureuse que je trouve encore assez prenante. Mais le succès de l’Espoir, l’année d’après, dut le décourager, puis la parution de Pour qui sonne le glas, en 1940, l’achever. Et je me prends parfois à penser que ses ambitions littéraires tuées dans l’œuf ne comptèrent pas pour rien dans sa décision de quitter, quelques mois plus tard, femme et enfant, afin de vivre ce qu’il n’avait pas su raconter.

« 

 (…) » 

(Extrait de « Chère solitude » de Zoreil)

C’est donc une trentaine d’auteurs qui participent à ce recueil dont la présence exceptionnelle d’Alfred de Musset, et vous que vous inspire ce thème ? A vous de jouer et bon week-end !


Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Atramenta, Livres, nouvelle, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les solitudes… Que vous inspire ce thème ?

  1. Babel dit :

    La solitude est un état d’esprit qui peut s’appliquer à tout un chacun.. que l’on vive seul ou au contraire très entouré ! C’est en cela qu’il est si difficile de déterminer le degré de solitude ressenti par quelqu’un(e)..
    Cela dit, la solitude qui me semble être la pire de toutes est celle qui atteint malheureusement trop de personnes en fin de vie..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s