Pourquoi je ne voterai pas Sarkozy

Quelques bonnes raisons :

– Pour faire comme tout le monde

– Pour faire bien

– Parce qu’il serait illogique de reconduire un Président qui lors d’une crise mondiale économique énorme a su nous préserver d’une vague monstrueuse de chomage

– parce que les présidents qui libèrent des otages, c’est vraiment trop has been

– parce que des présidents réactifs, qui agissent c’est trop fatigant voire usant, vive l’inertie à laquelle on a été habitué auparavant.

– parce que j’aime donner leur chance à un poste suprême au niveau responsabilité à un débutant notoire, même pas été foutu d’avoir été sous secrétaire d’Etat.

– Parce que il est bon de vivre dans les illusions, c’est toujours plus facile.

– parce que des présidents qui a su mener des réformes difficiles (notamment sur les retraites) sans faire descendre la France dans la rue, qui a su pendant la crise, éviter des troubles sociaux graves, c’est vraiment trop courant, il faut absolument se débarrasser.

– Parce qu’il y a que lui parmi les hommes politiques et candidats à manger dans des restos de luxe, c’est bien connu.

 

Pour toutes ces excellentes raisons et sans doute bien d’autres, je ne vais pas voter Sarkozy, ça me ferait trop mal.😉 Allez bon week à tous, bonne réflexion et bon vote😉.

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Pourquoi je ne voterai pas Sarkozy

  1. melusinefee dit :

    La France est un peuple qui met longtemps à se mettre en colère mais lorsque celle ci se déchaîne cela devient volcanique.. Tant que le peuple reste calme n’en est pas le mérite au Président.. Il y a celui qui provoque et qui risque bien d’avoir une surprise, croyant que tant que cela ne bouge pas, on peut continuer.. Il ne faut pas se fier aux apparences. La force est à celui qui se maîtrise.. gare à celui qui croit maîtriser. La patience a des limites..

  2. Anonyme dit :

    Bon, tu voulais que je mette ma réponse: la voici :p
    Jean-Baptiste: pour répondre à tes arguments sur ton blog:
    – Si les gens sont antisarkozyste, c’est pas pour un effet de mode, c’est qu’il y a des raisons
    – La plupart des gens ne votent pas contre Sarkozy pour faire bien, mais parce qu’ils estiment que son programme ne tient pas la route, ou parce qu’ils estiment que son bilan est mauvais/catastrophique
    – Pour la crise, on a vu beaucoup de blabla sur la moralisation de la finance, mais aucun effet derrière. Aucune application du Glass-Steagal Act (séparation des banques d’affaires et des banques de dépôt), la dénonciation très tardive du rôle de la BCE (qui prête aux banques à un taux de 1%, qui ensuite reprêtent aux états avec des taux entre 4 et 8%) alors que tous les autres candidats l’avaient déjà fait. Petite précision sur la dette de la France: depuis 1971, les Etats ne peuvent plus emprunter auprès des Banques Nationales, mais doivent emprunter auprès des banques privées (donc à des taux complètement différents, puisque les Banques Nationales financaient des projets avec des taux de 0 ou 1%). Montant de la dette: 1700 milliards d’euros. Montant des INTERETS de la dette: 1400 milliards. Donc si on avait pas changer le fonctionnement du financement des pays, on aurait une dette de 300 milliards d’euros. Rien à voir donc. Aucune obligation de plans de rigueurs, de RGPP, etc.
    – Un président qui libère des otages en promettant à Kadhafi des centrales nucléaires en échange? Génial! Et qui a aussi des soupçons de financement illégal de sa campagne par ce même Kadhafi en 2007? Re-génial!
    – Comme dit plus haut, c’est une équipe qui sera mise au pouvoir, donc peu importe si le Président ‘n’a que peu d’expérience. Sarkozy l’a dit lui-même, rien ne prépare à la fonction présidentielle.
    – Les présidents qui utilisent le Parlement comme une machine à passer des lois, sans débat, discussion, concertation, réflexion… (cf Hadopi et les pare-feux OpenOffice d’Albanel). Le passage de lois sans moyen mis derrière (moins de juges, moins de policiers, toussa toussa…)
    – Les français ne se font pas d’illusion sur la situation. Ils savent que c’est la merde. Tout ce qu’ils veulent, c’est que les efforts soient partagés par tous, et pas seulement par les plus démunis.
    – 24 juin 2010: 1,92 millions de manifestants contre la réforme des retraites.16 mars 2012 : Les salariés d’ArcelorMittal qui ont été accueillis par les gaz lacrymos à Paris, alors qu’ils venaient discuter avec le candidat Sarkozy à son siège de campagne, en ayant prévenu toutes les autorités de leur démarche, ainsi que le QG de campagne de Sarkozy.
    – Et le dernier point, je veux bien te l’accorder.

  3. Merci Meuh Meuh !😉 Je vais te mettre un florilège de mes réactions sur différents forum pour défendre Nicolas Sarkozy. J’espère que tu ne m’en voudras pas si ne ça ne répond pas à ton excellent argumentaire (mais j’avoue avoir l’impression de me répéter donc euh voilà) :

    Etre seul ça a toujours été le cadet de mes soucis. Par contre essayer de déceler où se trouve la vraie compétence pour un président, ça me préoccuppe. Et je le répète à l’envie, alors qu’on traverse une crise économique très grave, la France s’en sort pas mal, à part l’Allemagne qui fait mieux.
    Bien sûr que Sarkozy n’a pu tenir ses promesses mais qui l’aurait pu dans ce maëlstrom.

    Que certain(e)s ici, sincères se fourvoient dans un discours d’énarque soi-disant compassionnel qui gagne 30 000 euros net par mois et qui mange des salades à 160 euros avec notre BHL national (et qui par là même espère nous faire manger ses salades), voilà qui m’interroge ! ^^

    Hollande n’a aucune fibre populaire, c’est juste de l’opportunisme politique enrobé dans un discours fade et rond, qui veut faire plaisir à tout le monde.

    Sous Sarkozy, il y a eu le RSA, et le crédit d’impôt dont j’ai bénéficié. il y a la réforme de la retraite, une réforme de bon sens. Si vous voulez vous gaver d’illusions et vous faire bassiner, voter Hollande, mais ce sera 5 ans d’inertie ni plus ni moins avec qqn qui ménagera la chèvre et le choux.
    *
    A part deux trois réformes indispensables ???🙂 t’en as d’autres des acrobaties-pirouettes de ce genre ? :)))

    Pour des raisons démagogique, par crainte d’être impopulaire (et d’ailleurs NS l’est du coup), ni Chirac, ni Hollande n’auraient jamais lancé cette foutue réforme des retraites qui pourtant est indispensable si on veut financer les retraites de nos aînés.
    Plusieurs études montrent par ailleurs que nous sommes en meilleur santé qu’avant à l’âge de 60 ans. Alors quand Mysouris ajoute, il faut baisser l’âge de de retraite, non mais vous vivez au pays de Casimir et des bisounours ? Dans les contes de fée ? Candy ?

    L’économie capitaliste connaît des cycles. C’est connu et étudié. La protection sociale en France est là pour amortir les chocs. Mais tout ne peut pas être totalement amorti. Dites à un somalien ou un éthiopien ou un malgache combien vous êtes malheureureux avec un salaire de smicard, ou le RSA ou etc, je serai curieux de voir son regard. Je ne veux pas dire par là que ce ne sont pas des bonnes choses, mais rendez vous compte de votre chance de vivre en France.
    La France est un pays qui redidtribue ses richesses produites en protection sociale et dans son système de santé. Mais vous êtes dans la caricature et le voile d’illusions ! Les prélévements obligatoires en France représentent déjà 50% du PIB (pib = richesse produite annuelle) !
    Alors quand vous me dites oui on vit dans un pays de facho, ultralibérale, à tendance totalitaire (où on peut traiter Sarkozy de « sale homme » impunément tout de même), ça me fait pas doucement rigoler, j’éclate de rire.

    Bon pour en venir à la dette, il y a ce qu’on appelle les stabilisateurs automatiques (Keynes, théorie économique), théoriquement et c’est relativement bien fait en Allemagne, quand il y a une crise, on laisse filer le déficit pour soutenir l’activité économique par le biais de la dépense publique et quand il y a croissance, on diminue la dépense et on engrange des excédents au niveau du budget pour rembourser la dette. Le problème, c’est qu’en France et dans de nombreux pays, les gouvernants ont été laxiste et même en période haute du cycle et ont laissé filer le déficit. Alors qui sont les responsables, nos gouvernants ou les banques ? Les banques sont un bouc émissaire.

    Enfin et pour finir, si on compare les programmes du PS et de l’UMP, sur les grands principes en réalité ils sont d’accord à quelques nuances près (mdr) : l’Europe, une économie libérale-sociale, l’éducation (à ce propos je voudrais rappeler l’autonomie des universités, les sommes engagées pour l’enseignement supérieur en France), le contrôle de l’immigration, la multipolarité dans le monde, peu de protectionisme, la défense de l’Euro.
    Donc finalement cette élection c’est bcp une histoire d’homme, alors au-delà des attitudes irritantes de Sarkozy, quand je regarde les CV, pour moi y a pas photo entre Louis de Funès et Droopy !

    Je vote Louis de Funès (« Il est l’or Mon seignor, réveillez-vous » ^^)

    **
    Hé oui, c’est là la difficulté … la pauvreté en France existe et pendant cette crise économique elle s’est accrue, mais est ce qu’un beau discours compassionnel peut-être qui s’accompagnera de dépenses non financées résoudra le problème ?
    Nous le savons bien, Hitler est venue avec la crise économique en Allemagne, les populismes montent et descendent au rythme de la pauvreté. Les gens exaspérés croient trouver refuge dans ces bras qui semblent les représenter.

    Cependant, contrairement aux années 30, en France, en Europe, les filets sociaux permettent d’amortir les chocs (la CMU, le RSA on peut quand dire merci à Sarkozy d’avoir embauché Hirsch pour mener à bien son idée !, les allocs chômages) et d’espérer passer les mauvais moments. Le système n’est pas parfait. Mais pour avoir étudié l’économie administrée communiste, je suis convaincu qu’il est bien meilleur que celui de l’ex-Urss (qui était devenue une économie de pénurie et de file d’attente).

    Par ailleurs, le fait qu’il y ait plus de riches (tant mieux pour eux à la rigueur ne veut pas dire qu’il y a plus de pauvres, au contraire) et inversement le fait que les riches soient moins riches ne veut pas dire qu’il y aura moins de pauvres.

    Nous sommes dans une période de grande mutation, et bientôt la contrainte environnementale pèsera très lourd et nous forcera à revoir nos modes de vie.

    ***

    Sarkozy ne fait pas dans le compassionnel, mais aux discours hypocrites et la bouche tremblante et l’oeil humide à la mode Royal ou Hollande, je préfère largement une certaine franchise irritante de Sarkozy.
    Quand je vois Sarkozy dans les émissions où il répond aux questions du public, je ne le vois pas méprisant. Mais que retient-on ? le « casse toi pauv’ con » qu’il a adressé à un agriculteur qui venait de l’agresser verbalement (ça on n’oublie à chaque fois de le rappeler), ça manque de classe d’accord mais ça se comprend ^^. le diner au fouquet’s la belle affaire quand on sait ce que dépense Hollande en salade (très efficace son régime d’ailleurs), et les 3 jours (bou diou trois jours de vacances !) de vacance sur un yacht … en fait, je trouve ça un peu bout de la lorgnette même si je reconnais que Sarkozy a des côtés clairement antipathiques, il a une énergie et une réactivité que j’admire.

    Quand on aura 5 ans d’inertie à la Flamby (ce dont je doute peu), on sentira la différence à mon avis. Des beaux discours d’énarques encotonnés.

    ****

    Je fais avec ce que j’ai.😉 comme candidats.

    Moi aussi comme Merci, j’aimais bien Borloo, mais est-ce qu’il se présente ? non.

    Et je n’ai aucune confiance en Hollande. C’est un guignol pour moi, désolé, pas l’étoffe.

    ça ne veut pas dire que je ne suis pas critique envers Sarkozy ni que je n’observe pas avec inquiétude ses glissement vers un registre dangereux mais je pense qu’il fait plus ça par gesticulation et derrière, je soutiens tout à fait la majorité de ses réformes. Désolé si je te déçois à ce niveau là.😉

  4. Babel dit :

    Bravo JB !!! J’adhère totalement à ton analyse.. moi aussi, à tout choisir je préfère la franchise irritante et les maladresses verbales d’un Sarkozy aux déficiences à peine déguisées d’un discours consensuel certes plus alléchant, mais entièrement déconnecté de la réalité !

  5. Angélique dit :

    Bravo JB, ne ne voterai pas encore cette fois-ci mais je suis heureuse d’entendre un discours intelligent sur la situation française et nos futurs présidents ! Quand j’entends dire que Sarko est un facho ça m’amuse parce que forcément c’est dit par des personnes totalement incapables d’imaginer ce qu’est véritablement le fachisme, régime de terreur s’il en fut. Hollande président ? Mais quel honte pour la France, j’en frémis d’avance ! Si on a le président que l’on mérite, pauvre France qui se reconnait en lui !😉

    • Bonjour et merci Angélique🙂,

      Mais pourquoi ne voteras-tu pas ?
      Je pense que les français ne votent pas pour Hollande (ou alors ces personnes sont très rares) mais contre Sarkozy, la crise, les difficultés, une certaine forme d’arrogance du monde politique aussi, en un amalgame très rapide

  6. Babel dit :

    A ne pas râter ce soir le fameux débat donc .. qui risque de dépoter sérieux !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s