Une nouvelle illustration intérieure pour « L’une sanglante ! »

Bonjour à toutes, tous, (ben oui y a du monde qui zyeute ce blog, faut pas croire ;)),

Ce petit billet pour vous présenter un dessin que m’a fait  une illustratrice au doux pseudo d’Aquilegia Nox pour la nouvelle « L’une sanglante ! » que vous trouverez ici (téléchargement et lecture gratuits, interdit aux moins de 18 ans) :

L’une sanglante !

Je rappelle la présentation :

« Myrana est l’ultime représentante de sa tribu d’Amazones, décimée et saignée par Lucien, le vampire. Myrana n’aura de cesse de le retrouver et d’étancher sa soif de vengeance. De leur affrontement inévitable est née une légende gothique et érotique, chantée dans tout le pays. Elle vous est contée ici. »

Aquilegia a créé le dessin (crayons de couleur) à partir de la lecture plus ou moins rapide de ma nouvelle et de la description à partir de laquelle elle pouvait s’inspirer (sinon je lui avais donné carte blanche, je préfère que l’artiste se sente libre de suivre son … intuition)  :

« Grâce à la flamme chancelante d’un candélabre, elle distingua comme elle s’y attendait un cercueil qui trônait sur des tréteaux non loin d’une commode en acajou massif et d’une psyché. Elle sortit de ses fourreaux ses cimeterres fardés. À la vitesse de l’éclair, elle s’introduisit dans la pièce. Personne, pas d’autres ouvertures à part une grande fenêtre entrouverte que laissait voir des rideaux cramoisis. Elle abaissa sa garde, rengaina un cimeterre et referma la porte derrière elle, en tournant un lourd verrou. « A nous deux » songea-t-elle. Elle dégrafa le haut de son justaucorps et ses globes resplendissants jaillirent. Elle erra dans la pièce d’une démarche souple, voulant savourer ces derniers instants de chasse. Regardant le cercueil, elle se caressa les seins et fit glisser sa langue sur ses lèvres carminées. La lumière irrégulière illuminait son ventre plat dont le nombril était percé d’une pierre précieuse : un rubis. Descendant du pubis, elle caressa son bouton de rose, bombé par le sang qui l’irriguait.« 

Voici le résultat :

Pas mal non ?
J’ai le dessin original et je vais l’encadrer pour moi, c’est un vrai travail d’artiste.

Pour des prix différents (le mien est tout à fait raisonnable), on peut obtenir différents types de travaux, vous pouvez découvrir ici sur son site :

brumes d’argent

Une dernière chose : elle est très gentille et à l’écoute, donc n’hésitez pas à la contacter par MP ou mail si ça vous intéresse.

Belle journée par ce temps grisaillouneux !

Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une nouvelle illustration intérieure pour « L’une sanglante ! »

  1. giselefayet dit :

    Je n’ai pas eu encore le temps de lire tes billets mais je trouve cette illustration très belle, j’aime beaucoup le pastel .
    Pas trop sur l’ordinateur en ce moment mais je pense qu’aujourd’hui est un jour un peu particulier pour toi et je tenais à te souhaiter un joyeux anniversaire .
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s