Comment j’ai écrit mon premier roman :)

Au moins le titre est clair !

Cet article est destiné à ceux (notamment d’autres auteurs) qui s’intéressent à la cuisine du roman. Je vais faire bref, mais j’espère instructif.

mutusliber

Au début était le Verbe euh non au début, l’auteur se trouve face à une masse informe d’idées, de sensations, d’envie d’exprimer certaines choses, de fragments d’univers qui gravitent dans sa tête. En un mot, c’est le chaos.

Or dans le roman que j’envisageais, qui se situe dans la littérature de l’imaginaire (science-fiction/ fantasy « 3066 Lamia« ), il me semblait indispensable d’organiser cette bouillie primordiale aussi bien sur le fond (intrigue, univers, morale sous-jacente) que sur la forme (chasser tout d’abord les fautes de goût, assonances non désirées, redondances de sens qu’on ne détecte pas forcément, etc.).

Je me suis donc équipé de livres qui réfléchissent à la manière d’écrire.

Sur le fond, je me suis servi de deux bouquins principalement :

– « L’anatomie du scénario » de John Truby. Ce livre est vraiment un très bon guide pour apprendre à créer des univers, des personnages, etc. dont les caractéristiques bien réfléchies nous permettront d’avancer dans l’histoire sans même que le lecteur s’en rende compte (du moins c’est mon souhait). Il nous aide à créer une histoire qui semble naturelle et surtout « captivante ».

– deuxième livre plus spécifique à la littérature de l’imaginaire : « Comment écrire de la fantasy et de la science-fiction » d’Orson Scott Card. Livre très utile car dans un livre de l’imaginaire, il nous faut donner au lecteur tout un tas d’infos sur les univers inhabituels sans avoir l’air d’y toucher, sans être trop didactique, en un mot sans être trop lourd. On voit donc qu’à travers dialogues, descriptions orientées, nous pouvons subtilement 🙂 distiller nos infos et rendre notre récit aussi léger que possible.

Pour ce qui est de la forme, j’ai travaillé le style et la ponctuation, là aussi, je me suis aidé principalement de deux livres :

– « Manuel pratique de l’art d’écrire » (tome I et II). Ces deux tomes sont en fait deux précis (donc des livres courts en soi) qui récapitulent toutes les erreurs à éviter quand on écrit. Cela nous permet de revoir nos bases et c’est illustré de nombreux exemples tirés de la littérature française. Personnellement, il m’incite à une rigueur à laquelle, je pense, le lecteur peut être sensible. Ce sont des livres « old school » dont le charme vieillot voire suranné m’a réjoui. 🙂

– Enfin mon point faible, la ponctuation. Là au contraire de l’ouvrage précédent, je me suis aidé d’un livre un brin encyclopédique mais évidemment complet « Traité de la ponctuation française« . On peut sans doute trouver un livre plus condensé, à voir.

Il est bien entendu que ces livres ne sont utiles que dans la mesure où vous avez trouvé une muse ou un sujet qui vous inspire.

museBonnes fêtes de fin d’année ! 🙂

Publicités

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans Livres, Non classé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Comment j’ai écrit mon premier roman :)

  1. Néa dit :

    Synchro.. Meilleurs Voeux

  2. C’est drôle, je n’ai jamais su apprendre dans les livres…

  3. michaela943 dit :

    J’ai tous ces livres que vous citez. Et ils vous ont vraiment aidé à écrire votre roman ? Ce que j’aimerais savoir est, comment avez vous réussi à concilier toutes ces règles auxquelles il faut obéir avec ce que vous cherchez à transmettre dans vos écrits, sans perdre l’intensité de ce qui vous habite. Oui, des conseils ne me feront pas de mal^^
    Sur ce, que cette année 2014 vous apporte tout ce qui rend un homme heureux !!!

  4. giselefayet dit :

    Un petit coucou pour te souhaiter le meilleur pour l’ année 2014 .
    La ponctuation un de mes gros points noirs , mais avant que j’écrive un roman il coulera beaucoup d’eau sous les ponts … C’est vrai que c’est elle qui rythme le roman, un élément à ne pas négliger tu as raison .
    Bisous

    • Coucou Gisèle,
      On habite dans la même ville maintenant ! Qu’on écrive un roman, ou une nouvelle, ou n’importe quelle texte, hélas, les règles de la ponctuation sont à connaître. 😉
      Bonne année à toi aussi, remplie d’instants chaleureux, de belles photos et de jolis textes. 😉

  5. haydeelee dit :

    Coucou Jean-Ba, en regardant mes mails j’ai découvert ce nouveau billet que tu partageais sur ton blog, et la coïncidence fait que j’avais déjà une trame d’histoires simples et courtes pour ma toute petite puce de 14 mois, les idées ne me manque pas et je m’apprends à dessiner des animaux pour illustrer ses petites histoires courtes (eh oui ça ne dépasse pas les 20 – 25 lignes, trop long on capte plus son auditoire).
    J’avais commencé une nouvelle, du moins dans les grandes lignes. J’avais posées les lignes très précisément de l’univers que je voulais dépeindre, les personnages je n’y était pas encore mais je savais déjà quels types de caractères je voulais construire mon histoire. Après c’était flou…. et puis j’ai eu ma fille qui fait mon plus grand bonheur donc je me lance plutôt dans l’écriture pour les tous petit, les livres dans le commerce en neuf ne sont pas donnés, sauf si tu fais les brocantes (mais en hiver dans ma région c’est rare) ou alors en bouquinerie…. et encore on ne trouve pas toujours ce que l’on souhaite.
    Bref un casse-tête chinois, en tout cas les ouvrages que tu proposent sont super intéressant, ça va peut-être me redonner l’envie de me remettre à écrire ma nouvelle. Sache en tout cas que c’est en lisant tes nouvelles que j’ai eu envie de me remettre à l’écriture, j’avais cette passion en moi depuis l’adolescence et avait écris à l’époque des petites histoires sans intérêt, juste pour m’amuser. J’y ai repris goût en faisant mon blog (que j’ai fais évoluer, j’invite tes visiteurs à aller voir mon blog : http://haydeelee.wordpress.com/ ).

    Moi la ponctuation ne m’a jamais posée aucun problème bien au contraire du fait que j’adore lire la littérature du XIXème qui regorge de phrases à rallonge mais font tellement la richesse des textes que ça en deviens sublime à mon sens 🙂
    Je te souhaites mes meilleurs vœux Jean-Baptiste, que l’inspiration, la créativité, l’harmonie dans ta vie soit au rendez-vous, que le bonheur et la paix se trouve sur ton chemin, en plus de la santé, du travail et de l’amour 😉

    En tout cas billet très instructif, je te transmettrai aussi par mail les nouvelles règles de l’orthographe française approuvée par l’académie française, qui pour moi est un véritable sacrilège surtout quand il s’agît d’une « soi-disant » simplification de notre si jolie langue, bref la jeune génération ne comprendra plus grand chose aux règles de français qu’ont appris leurs grands-parents qui eux ont appris les règles des années 1950, bref où comment faire de la jeune génération des incultes aux « beaux mots » et aux origines de la langue française. Bref voilà c’était mon petit coup de gueule en ce début d’année.

    Sur ce de nouveau Joyeuse Nouvelle Année 2014 remplie de surprises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s