Il y a pourtant seulement deux ans…

14-la-femme-de-ses-reves

Il y a pourtant seulement 2 ans, juillet 2012 pour être précis, paraissait mon premier recueil de nouvelles érotiques et numérique : « La femme de ses rêves et autres fantaisies érotiques ». A cette époque avec Thomas Boitel, le webmaster d’Atramenta.net, nous partions un peu à l’aveuglette, ne sachant si le e-book pouvait rencontrer un succès. Cet e-book fut pour moi fut le véritable tournant.

8-champs-armor

En 2011, j’avais déjà publié un recueil de nouvelles « Les champs d’Armor » orienté fantasy et SF. J’avais réussi à écouler une centaine d’exemplaires papiers. C’était un vieux rêve mûri depuis une quinzaine d’années qui se réalisait. Mais le e-book n’avait eu aucun succès. A l’époque, sans doute mon écriture était moins efficace mais aussi le temps n’était pas arrivé.  Atramenta expérimentait.

En 2012 Atramenta était en mesure de diffuser nos e-books sur plusieurs plateformes (Amazon mais aussi la fnac et d’autres…). A peu près en même temps qu’était lancé mon e-book payant était diffusé en téléchargement gratuit sur les plateformes « Annabelle » de Sara Agnès L. Ce dernier allait devenir un vrai succès lorsqu’il passa au payant. Et moi je découvris avec étonnement que mon e-book se vendait régulièrement. Je compris alors que je pouvais espérer. Pourtant par mois, ça me rapportait pas encore grand chose ! Mais c’était il y a seulement deux ans et j’ai l’impression que c’était il y a un siècle.

LectriceCouv

Ensuite j’ai eu l’idée d’un recueil de nouvelles érotiques avec une version audio téléchargeable gratuitement suite à une lecture publique d’un extrait d’une de mes nouvelles par une comédienne professionnelle, Clara Poulet. Il s’agit de « La lectrice » (contient entre autres « Un train d’enfer », « Le couvent des envies », « Bouche cousue »). Je le considère un peu comme mon « classique » et les lecteurs aussi, car sur le plan de l’écriture, sans me vanter, je suis content et je n’ai pas grand chose à lui reprocher.

CouvLamia

Puis je me suis rendu compte que les lecteurs, plus que les nouvelles, aimaient beaucoup les romans, suivre une histoire, des personnages, s’attacher à eux. Et là autant dire qu’écrire un roman, c’est un peu un « Everest ». C’est ainsi qu’a mûri « 3066 Lamia » un roman de SF érotique avec comme interrogations sous-jacentes l’écologie et le féminisme. Il reprend aussi un univers de fantasy que j’avais développé dans une longue nouvelle « Armor », un univers quasi métaphysique qui sert de sous-bassement à mes œuvres imaginaires. Pour écrire ce roman, j’ai effectué un gros travail préparatoire que ce soit en terme de documentation ou d’écriture du scénario. J’ai sollicité aussi le suivi de Sonia Traumsen qui me donna des coups de fouet adéquats (avis, relecture, corrections et remarques saignantes sans parler de digressions interminables et géniales. :)). Deux héros Lamia et Valérian animeront un récit échevelé.

258-les-portes-deuphoria

Enfin en cette année 2014, je me suis interrogé sur le côté obscur de la force🙂, tout ce qui est vice, immoral mais tellement vrai et pourtant inavouable. Je me suis aussi intéressé aussi à tout ce qui était gargouilles (ces monstres ignobles qui vous tirent la langue) et par voie de conséquence aux images transgressives au moyen-âge. Je me suis rendu compte que les artistes au moyen-âges pour représenter les vices disposaient des images absolument sans tabou dans les marges de livres destinées aux vertus (des livres de prières par ex) ! Et c’est ainsi qu’est né petit à petit le projet « Les portes d’Euphoria » comme un recueil sur les vices, excitant qui peut être lu comme tel ou comme avertissement moral. A chaque lecteur son ressenti. Là encore Sonia Traumsen (je la considère un peu comme ma productrice sauf qu’elle corrige aussi !) est intervenue sur la nouvelle centrale, Argien le nécromancien. Elle a mis le doigt sur les des choses qui pouvaient être développées, etc. Je tiens remercier aussi pour ses corrections Camryn qui m’a aidé à la relecture du texte mais aussi Elisabeth Dopp et bien d’autres. Un écrivain n’écrit jamais seul. Ce recueil qui contient à l’intérieur presqu’un roman est en droite ligne des univers de Moorcock (Elric), E Howard (Conan le barbare), Lovecraft, Anne Rice mais aussi les bd déjantés de « Métal hurlant ».

Maintenant, quand je regarde les recettes générées par mes e-books, depuis 2 ans, ça a été multiplié par 10 ! Et pourtant il m’arrive d’être impatient car j’aimerais vivre de ma plume. Grâce à ce retour arrière, je le suis un peu moins et cela m’encourage à… persévérer.

A propos Jean-Baptiste Messier

écriture, méditer dans la nuit fraîche sous un pin de la montagne Wu Tang, ceinture noire karate , bouddhisme, rosicrucien, alchimie, nouvelles, taoïsme, zen, astrologie, poésie, la Chine, et une pincée de sensualité ! psychologie, cours par correspondance, pfffiouh la liste s'allonge ! ah science-fiction aussi et puis taï chi !! Qi Qong... voyage, voyage :-)
Cet article, publié dans e-book, fantasy, Livres, Non classé, nouvelle, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Il y a pourtant seulement deux ans…

  1. 😉 Sacré parcours !
    Pour ma part, « La lectrice » est vraiment une merveille. (ma préférée, je dois dire)
    Je suis également en cours de lecture d’un de tes romans qui regroupe plusieurs nouvelles sympathiques « La femme de ses rêves et autres fantaisies érotiques ». (la parodie de X-files m’a bien fait rire).
    Merci pour ces lectures ^_^

  2. Merci pour ta lecture.;) Quand même je pense qu’à chacun de mes écrits, je progresse. De ce point de vue le passage à l’écriture d’un roman « ma Lamia » a été réussi, tu devrais le lire pour t’en rendre compte mdr.;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s